Double titre pour Marie-Pier Baribeau

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé

La nouvelle reine et la Miss Personnalité du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville a pour nom Marie-Pier Baribeau.

La nouvelle reine meunière succède à Alexandra Noël-Milette, reine du festival 2007. Avec beaucoup d’émotion, cette dernière a déposé la couronne sur la tête de celle qui la remplacera pour le mandat en cours, soit jusqu’au prochain couronnement, l’an prochain.

Cependant, en plus de recevoir le titre de reine meunière, (par tirage au hasard de capsule), Marie-Pier Baribeau a été choisie Miss Personnalité, un titre remis par un comité du festival en se basant sur des critères bien particuliers.

La lutte a été chaude entre les meunières avant que la nouvelle reine soit élue. Marie-Pier Baribeau a vendu 6 563 des 16 681 macarons au total qui ont été vendus par les quatre meunières qui convoitaient ces deux titres prestigieux.

Fort émue, Marie-Pier Baribeau a livré un message envers ses commanditaires et son entourage qui l’a supporté dans cette expérience.

Une foule nombreuse assistait à cette soirée de couronnement, rehaussée par la présence des Sieurs de la Confrérie du sarrasin de Louiseville. L’émotion était très forte chez toutes les meunières qui ont fait montre d’une belle solidarité entre elles.

Criéé et défilé en images…

Le crieur Roger Provencher s’est tout simplement surpassé encore cette année avec «sa criée» qui a attiré une foule record une fois de plus, sur le terrain à côté de l’église paroissiale.

L’humour et la répartie du crieur ont fait les délices de cette foule nombreuse qui en a ri un bon coup, comme à l’habitude, tout en se montrant généreuse en achats de divers objets mis à l’encan.

M. Provencher, entouré de ses acolytes de toujours, a fait de cette criée, une criée hors de l’ordinaire, qui a sans doute été appréciée de tous.

Le défilé à cachet folklorique de l’après-midi a été tout simplement magistral avec de nombreux éléments tant à traction animale que mécanique. Dame nature était au rendez-vous, la diversité des chars allégoriques, les attelages de chevaux, les voitures anciennes, bref…le tout a permis aux milliers de visiteurs de passer un après-midi des plus agréables.

Sur la rue Saint-Laurent, les gens se marchaient littéralement sur les pieds, lors du week-end de la parade. Les kiosques étaient achalandés.

Et quant au président Yvon Picotte, il était fort heureux des résultats de la 30e édition du Festival de la galette. «C’est une réussite sur toute la ligne, et ce, grâce aux bénévoles qui ont mis une centaine d’heures à la préparation de cette 30e édition. De tous les temps du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville, le record de foule a été atteint dimanche après-midi. C’est une grande fierté pour les gens du festival». Déjà, il faut tourner la page en vue de la 31e édition…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires