Des films en plein air à Louiseville dès cet été

Par superadmin
Des films en plein air à Louiseville dès cet été

CULTURE. Après une année plus silencieuse en raison des festivités du 350e anniversaire, l’organisme Louiseville Arts et Culture reprend du service en se donnant une nouvelle orientation.

Dès cet été, l’organisme entend prendre d’assaut le parc du Tricentenaire afin de projeter des films en plein air. Différents partenaires ont contribué à l’achat d’un projecteur, d’un écran et des équipements pour la tenue de cette activité estivale. Quant à lui, le symposium d’arts visuels sera présenté pour une deuxième année consécutive sur les terrains de l’église.

«Nous avons perdu des membres et nous étions rendus à une trop petite équipe pour organiser de grosses activités. On a décidé de revenir en force cette année en changeant notre orientation. On veut faire connaître le cinéma et animer le tout nouveau parc de la Ville», indique Doris Scott, présidente de Louiseville Arts et Culture.

«On veut présenter des activités variées, mais délaisser un peu plus les spectacles puisque plusieurs organisations ou entreprises de la région proposent déjà ça. Avec les films en plein air, c’est un vœu pour nous de retrouver l’atmosphère qu’on avait dans le passé. Il faut avoir une ville animée et c’est vers quoi on veut aller.»

À ce chapitre, la Ville de Louiseville a décidé de reconduire les jeudis centre-ville. Puis, en complément, Louiseville Arts et Culture entend faire la projection d’un film par semaine tout au long du mois d’août dans le parc du Tricentenaire. L’organisme souhaite impliquer le plus grand nombre de citoyens de Louiseville dans ses activités. «On le sait que sur notre territoire, les gens ne peuvent pas tous défrayer le coût d’un billet ou des frais pour participer à une activité. C’est la réalité de notre milieu et on doit s’adapter. De notre côté, on veut amener les gens de Louiseville à sortir, à participer et à faire quelque chose. Il faut donner la chance aux gens d’ici de sortir et d’offrir des activités sans frais. C’est aussi important d’inclure la jeunesse dans nos idées et de les faire participer», ajoute Mme Scott.

Cette dernière entend mousser davantage la culture à Louiseville, provoquer la création de nouvelles activités liées à la jeunesse et souhaite rassembler la population comme elle a su le faire lors du 350e anniversaire de la Ville de Louiseville.

Enfin, Louiseville Arts et Culture demeure ouvert aux nouveaux membres qui seraient intéressés à se joindre à l’équipe et à apporter de nouvelles idées.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires