Découvrir le patrimoine religieux autrement

Par superadmin
Découvrir le patrimoine religieux autrement
Nicole Larose et Pauline Caumartin

LOUISEVILLE. Le Québec voit disparaître une page de son histoire avec la transformation, la fermeture ou la démolition des églises depuis quelques années.

Riche de son patrimoine et d’objets de valeur, la région aura maintenant son musée d’objets patrimoniaux à Louiseville. Même si une part du patrimoine religieux a disparu au fil du temps dans la région faute de croyants et de revenus suffisants pour maintenir l’accessibilité aux édifices religieux et leur bon état, la région pourra cette fois se démarquer avec la réalisation d’un projet culturel, patrimonial et religieux dans la Chapelle Sainte-Thérèse de l’église de Louiseville.

Ce projet voit le jour grâce au travail de Nicole Larose et Pauline Caumartin. «L’église de Saint-Justin a fermé et on s’attend à ce que celle de Sainte-Angèle ferme définitivement bientôt. Nous avons beaucoup d’objets liturgiques de valeur et plus tôt que de les envoyer à l’évêché à Trois-Rivières, nous avons eu l’idée de les conserver ici et de faire ce musée», explique d’abord Mme Larose.

Ce musée est réalisé en collaboration avec le curé et le prêtre modérateur de la région Jean-Pierre Guillemette.

En plus des objets du patrimoine de Louiseville, l’église de Saint-Justin a prêté pour une période de 25 ans divers objets religieux tandis que l’église de Sainte-Angèle-de-Prémont a fait plusieurs dons. «Nous aurons des objets qui datent de plus de 100 ans. C’est incroyable tout ce qu’on peut retrouver comme objets religieux. Ce sont des objets d’une grande valeur qui ont été parfois créés à la main par des religieuses. Nous avons des objets du patrimoine religieux, mais aussi des vêtements, des statues et des reliques», énumère Pauline Caumartin en précisant que les dons des paroisses sont toujours acceptés.

Un concept évolutif

Les responsables souhaitent réalisés de deux à trois expositions par année dans ce musée avec différents thèmes. Les personnes de la région intéressées à visiter le musée seront admises en échange d’une contribution volontaire tandis que les groupes devront défrayer un coût d’entrée qui sera établi prochainement. «Notre souhait est que le musée reste ouvert longtemps. Tous les trois mois, nous allons changer de thématique et nous allons modifier le contenu. C’est une belle façon de conserver les nombreux objets et de les garder chez nous! On veut que la population, les visiteurs, mais aussi les jeunes de la région viennent voir ça», souhaite Mme Caumartin.

Pour la période du mois de novembre et de décembre, le musée situé à l’église de Louiseville sera ouvert une heure avant la célébration chaque samedi (dès 15h) et chaque dimanche (dès 9h30). L’été, le musée sera ouvert toute la semaine. «Nous avons plusieurs groupes et visiteurs qui viennent voir et apprécier notre église l’été. Ce sera aussi l’occasion pour ces gens de découvrir notre musée», affirment les responsables. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires