Cowboys Fringants: un 10e album et un passage à Trois-Rivières

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Cowboys Fringants: un 10e album et un passage à Trois-Rivières

CULTURE. Les Cowboys Fringants sont de retour avec un dixième album intitulé «Les Antipodes». Les vedettes du dernier spectacle hommage du Cirque du Soleil trifluvien seront d’ailleurs de retour à l’Amphithéâtre Cogeco, mais sur la scène Cabaret cette fois, le 17 janvier prochain.

Les Antipodes se veut en quelque sorte un Polaroid du monde actuel. «On vit dans une société qui carbure aux extrêmes et qui est remplie de visions, souvent opposées, alors le titre vient de là. Les gens vont reconnaître les Cowboys parce que nous avons gardé le même style», lance Jean-François Pauzé, membre du groupe.

En effet, les Cowboys Fringants ne dérogent pas d’une formule qui est gagnante depuis plus de 20 ans déjà. Tantôt drôle et tantôt triste, l’album est à nouveau rempli d’humanité.

«C’est certain qu’on essaie encore de passer quelques messages, mais peut-être moins intensément qu’à nos débuts, confie M. Pauzé. Mais les gens vont reconnaître notre style. Du Cowboys, ça reste du Cowboys!»

Le populaire groupe entamera une nouvelle tournée avec son nouvel album, une tournée qui les fera sillonner les plus beaux endroits du Québec et, à nouveau, quelques salles du côté de l’Europe.

«D’abord, on tient encore à remercier le Cirque du Soleil d’avoir choisi notre matériel l’été dernier. C’est un hommage incroyable qu’on a fait sur notre carrière, témoigne l’artiste. On a vraiment hâte de rejouer ici, surtout que ça va être un peu plus intime. C’est une expérience qui va être le fun, c’est certain.»

«On est venu jouer à l’Amphithéâtre aussi pour clore notre tournée et c’était une soirée magique. On avait déjà joué dans ce genre d’endroit en France, mais au Québec, c’était une première pour nous. Non seulement la vue est magnifique, mais l’ambiance aussi. Nous avons été très impressionnés de l’endroit dès nos tests de son en début d’après-midi.»

Quelques chansons du nouvel album devraient assurément rejoindre L’Shack à Hector, Les Étoiles filantes ou encore Toune d’automne dans les mélodies les plus populaires du groupe. En effet, L’Amérique pleure, D’une tristesse, Les maisons toutes pareilles, La Traversée (de l’Atlantique en 1774) et Suzie Prudhomme ont de fortes chances de se retrouver dans les différentes radios du Québec.

Notons que le spectacle prévu au Cabaret de l’Amphithéâtre Cogeco affiche déjà salle comble.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des