Course à obstacles Rushwood: une immersion dans l’univers militaire

Course à obstacles Rushwood: une immersion dans l’univers militaire

François Branconnier, président de Rushwood, Mélanie Borduas, vice-présidente de Rushwood et derrière, Patrick Bouchard, membre du comité organisateur de Rushwood.

Crédit photo : (Photo Pier-Olivier Gagnon)

DÉFI SPORTIF.  Les amateurs de course à obstacles seront servis le 1er septembre prochain lors de la cinquième édition de Rushwood à Saint-Édouard-de-Maskinongé.

Des participants provenant des quatre coins du Québec, de l’Ontario et même des États-Unis seront appelés à se dépasser, à faire preuve d’endurance et à vivre une expérience inégalable dans un parcours de sept kilomètres spécialement aménagé pour l’occasion.

Cette course chronométrée reconnue internationalement se tient sur un terrain accidenté, dans la boue, dans l’eau et sur la terre. «C’est un beau défi qu’on lance aux gens. Ils doivent affronter près de 50 obstacles et la plupart ce sont des obstacles militaires situés en forêt sur tous les types de sol. Il y a des montées et des descentes. C’est ouvert à toute personne qui souhaite repousser ses limites», explique François Branconnier, président de Rushwood.

Avant de franchir la ligne de départ, les coureurs devront toutefois participer à un échauffement de type militaire mené par des instructeurs coriaces. Ensuite, trois vagues de départ permettent aux participants de tous les âges de réaliser le défi à leur rythme, soit la vague Alpha (élite), les vagues Bravo (régulières) et la vague Mission Rushwood (ultime).

«C’est une immersion totale. Il n’y a aucune circulation automobile sur le site. Au départ, tu es transporté par autobus du stationnement dans les champs jusqu’au site. Tu débarques à pied et tu arrives dans le monde Rushwood. C’est immense ! On se sent vraiment sur une base de l’armée», illustre-t-il.

En nouveauté cette année, Rushwood offre un nouveau parcours et de nouveaux obstacles avec des cordages, des transports et l’un d’eux avec du paintball. «On va avoir une édition 2018 extraordinaire», promet M. Branconnier en rappelant que près de 100 bénévoles contribuent au succès de l’évènement.

Sa popularité repose d’ailleurs en partie sur l’expérience que vivent les participants. «La demande est là. On remarque que 90 % de nos inscriptions proviennent d’Internet et de la publicité sur les réseaux sociaux. Les gens participent à Rushwood pour la thématique militaire, les valeurs de l’évènement, le dépassement de soi, la confiance et le plaisir de réaliser un défi d’envergure», souligne le président.
Les spectateurs sont admis gratuitement sur le site. Un DJ et de l’animation seront aussi de la partie, de même que les Forces armées canadiennes.

Les organisateurs s’attendent à enregistrer plus de 1 000 inscriptions encore cette année. Rushwood a lieu beau temps, mauvais temps. Pour information ou inscription: http://www.rushwood.ca/

 

Poster un Commentaire

avatar