Un individu de Maskinongé est mis en accusation dans une affaire de complot terroriste

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Un individu de Maskinongé est mis en accusation dans une affaire de complot terroriste

L’Équipe intégrée sur la sécurité nationale a arrêté, le 12 septembre, un individu demeurant à Maskinongé en Mauricie.

Said Namouh, 35 ans, a été accusé en vertu du Code criminel du Canada de complot dans le but de livrer, poser, faire exploser ou détonner un engin explosif à l’extérieur du Canada. Son arrestation serait liée à une enquête menée en Autriche sur trois personnes soupconnées d’avoir des contacts avec le réseau Al-Qaïda. Ces trois militants, deux hommes agés de 20 et de 26 ans et une femme de 21 ans, des musulmans autrichiens de deuxieme génération, ont été arrêtés mercredi dans la capitale autrichienne, Vienne.

Cette arrestation effectuée au Canada est l’aboutissement d’une enquête conjointe avec les autorités policières autrichiennes. L’enquête menée n’a révélé aucune menace directe au Canada.

L’Équipe intégrée sur la sécurité nationale à Montréal est composée de la Gendarmerie royale de Canada, de la Sûreté du Québec et du Service de police de la Ville de Montréal.

Toute personne ayant des renseignements pertinents sur des activités susceptibles de représenter une menace pour la sécurité nationale est encouragée à communiquer avec la Ligne info-sécurité nationale de la GRC, au 1-800-420-5805.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires