«On a eu très peur» – Réjean Carle

«On a eu très peur» – Réjean Carle
Réjean Carle, maire de Sainte-Ursule (Photo : Archives)

TÉMOIGNAGE. Le maire de Sainte-Ursule Réjean Carle reprend du mieux, un mois après avoir été déclaré positif à la COVID-19 par lien épidémiologique.

Au début du mois de mai, son épouse Diane Charette s’est rendue dans un centre de dépistage après avoir développé des symptômes liés au nouveau coronavirus et son test s’est avéré positif. Présent avec elle, Réjean Carle a lui aussi été déclaré positif par les experts de la santé publique, sans toutefois passer de test de dépistage, puisqu’il présentait les mêmes symptômes.

«On faisait tellement attention et même à ça, on l’a eu pareil»

– Réjean Carle

Aujourd’hui, M. Carle et Mme Charette figurent parmi les personnes rétablies dans la MRC de Maskinongé. «On n’a plus la COVID-19, mais il faut maintenant se relever», lance le maire au bout du fil.

Réussir à passer à travers cette épreuve n’a pas été une mince affaire pour ce couple de Sainte-Ursule. «On a été très malades moi et mon épouse. Honnêtement, on a eu très peur. On a paniqué un peu. On regardait à la télévision et on voyait les gens partir parce qu’ils avaient de la misère à respirer. C’est un peu le problème qu’on avait nous aussi. On n’était pratiquement pas capables de parler au téléphone. C’était trop dur. On voyait que les gens ne mangeaient pas non plus et on comprend maintenant pourquoi, car on n’avait pas plus faim. On a perdu l’appétit pendant 14 jours. On a mangé de la soupe parce qu’on se forçait et c’était ça notre repas», témoigne Réjean Carle.

Chaque jour, le personnel de la santé publique logeait des appels afin de s’enquérir de l’état de santé du couple. Leur fille s’occupait pendant ce temps d’apporter sur le balcon de leur résidence les commissions et l’épicerie avant de repartir une fois la livraison complétée.

Le premier magistrat âgé de 65 ans ne s’attendait pas à contracter ce virus, lui qui a toujours appliqué les recommandations du gouvernement et de la santé publique depuis le début de la pandémie. «On faisait tellement attention et même à ça, on l’a eu pareil. Si j’avais un message à passer à la population suite à cette épreuve, c’est qu’il faut réellement prendre toutes les précautions. On doit absolument respecter les deux mètres de distanciation, porter le masque lorsqu’on sort ou si on rencontre des gens et se laver les mains régulièrement. Il faut faire encore plus attention», souligne-t-il.

M. Carle occupe également un poste de livreur dans une pharmacie de la région et il confirme que les procédures mises en place par son employeur ont toujours été respectées à la lettre dans le cadre de son travail. «J’aimais travailler comme ça, car je me sentais en sécurité et ça me protégeait. J’ai aussi fait du bénévolat et on mettait notre masque et nos gants. On respectait la distanciation physique. Ce n’est pas là que j’ai attrapé ça», croit-il.

Retour au bureau

Forcé de mettre de côté ses fonctions de maire, Réjean Carle reprendra progressivement son poste ce mercredi 17 juin. «C’est aussi dur de se relever de ça que d’avoir été malade. J’ai perdu 20 livres et quand tu maigris autant, tu n’es pas fort lors du retour. J’ai une bonne équipe qui a pris le relais pendant mon absence, mais je suis aussi heureux de pouvoir revenir. Ma condition s’améliore de jour à jour», affirme M. Carle.

En ce qui a trait à la source de contamination, Réjean Carle n’est pas en mesure d’identifier la cause exacte. «Je pense que c’est mon épouse qui l’aurait eu et qui me l’aurait transmis à la maison. Ça peut être lorsqu’elle a été faire l’épicerie ou lors d’une sortie de magasinage. Il suffit que de toucher à quelque chose ou d’avoir une personne trop près de nous qui est porteuse du virus. C’est difficile à dire», répond le maire.

Les personnes qui désirent rencontrer le maire de Sainte-Ursule devront prendre rendez-vous avec lui en téléphonant au bureau municipal afin de respecter les consignes de la santé publique.

 

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des