L’école Omer-Jules-Desaulniers célèbre ses finissants

L’école Omer-Jules-Desaulniers célèbre ses finissants
Les 42 finissants de l'école Omer-Jules-Desaulniers ont vu leurs efforts être récompensés ces derniers jours (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

ÉDUCATION. L’année scolaire s’est terminée sur une note très spéciale pour les finissants de l’école primaire Omer-Jules-Desaulniers d’Yamachiche.

La direction de l’établissement avait invité la population à circuler lentement devant l’école et à actionner le klaxon de leur voiture, le 22 juin en avant-midi, pour souligner la réussite des élèves.

Les 42 finissants de l’école Omer-Jules-Desaulniers ont vu leurs efforts être récompensés ces derniers jours

Positionnés de chaque côté de la rue Sainte-Anne, les élèves de sixième année qui feront leur entrée au secondaire dans quelques mois ont vu défiler des dizaines de voitures réunissant notamment des parents qui s’étaient déplacés pour les féliciter. «La façon de faire pour fêter nos finissants a été adaptée pour respecter les directives gouvernementales en lien avec la pandémie. Il fallait réinventer cette fête-là et c’est réussi! Je remercie la population et les parents pour leur participation. C’est vraiment l’effet que je voulais créer», déclare Karine Pelletier, directrice de l’école Omer-Jules-Desaulniers.

Les 42 finissants ont reçu cette dose de bonheur et d’amour avec beaucoup d’émotions. «C’est quelque chose dont nos élèves se souviendront longtemps!», confie la directrice.

Pour assurer la sécurité lors de l’activité, la Sûreté du Québec avait déployé sur place une autopatrouille. De son côté, la Municipalité d’Yamachiche avait mobilisé ses pompiers entre autres pour faire ralentir la circulation. «Je suis vraiment très contente du résultat. Notre comité de parents avait de grandes idées, mais il fallait s’assurer de respecter les règles. L’idée d’un défilé me semblait intéressante. Nous avons organisé l’activité sans que les élèves le sachent. Ils ont été informés de ce qui se passerait seulement lors de leur sortie à l’extérieur après avoir franchi une haie d’honneur faite par les autres élèves de l’école», rapporte-t-elle.

Comme directrice, Karine Pelletier remarque depuis son arrivée en poste une grande solidarité dans la communauté yamachichoise. «J’ai pu observer ça à plusieurs reprises et c’est ce qui fait le succès des activités qu’on organise. C’est tout simplement magique ici! Les gens répondent bien et il y a toujours une belle participation», reconnait-elle.

Après le défilé, les élèves étaient conviés à un dîner ainsi qu’à une courte cérémonie au cours de laquelle ils avaient l’opportunité de découvrir le contenu d’une boîte surprise qui leur était remis. Ce cadeau de fin d’année comprenait des prix ainsi que des certificats remis par l’école et le député de Maskinongé. Cette cérémonie se déroulait simultanément avec les élèves à la maison par le biais de Google Meet

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des