La MRC rend hommage à Divel

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
La MRC rend hommage à Divel
De gauche à droite: Jean-Sébastien Descôteaux (vice-président opération / COO, Divel), Barbara paillé (préfète suppléante, MRC de Maskinongé), Stéphane Elliott (président et directeur général, Divel) et David Arseneault (directeur approvisionnements, Divel).

LOUISEVILLE. La MRC de Maskinongé a remis son «Bon coup» du mois de décembre à l’entreprise Divel de Louiseville, notamment pour son partenariat avec une nouvelle chaire de recherche de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), qui a été annoncé l’automne dernier. Depuis 2002, l’entreprise louisevilloise se spécialise dans la conception et la fabrication d’équipements industriels automatisés sur mesure. En 2004, Divel fut la première entreprise à s’établir dans le Parc industriel régional de la MRC de Maskinongé en y construisant une usine de fabrication. À travers les années, Divel a procédé à plusieurs expansions dont celle révélée en novembre dernier, qui implique la location d’un nouvel espace de 12 500 pieds carrés dans l’incubateur industriel de la MRC, afin de mieux répondre aux besoins de ses clients, notamment internationaux. Le 19 décembre dernier, Divel a annoncé sa fusion avec les entreprises Epsilia et Pluritag de Trois-Rivières afin de former le groupe Noovelia, qui prévoit devenir la plus grande entreprise technologique entre Montréal et Québec. « Les trois sociétés, ainsi réunies sous le nom de Noovelia, pourront désormais offrir des services uniques en matière de technologies innovantes 4.0. Noovelia compte réaliser une croissance de 30 à 50 % par année au cours des cinq prochaines années et ainsi générer entre 150 et 200 nouveaux emplois », explique Stéphane Elliott, président et directeur général de Divel. L’entreprise se démarque par son approche innovatrice conjuguée avec des produits modulaires et flexibles pouvant s’adapter aux besoins du client, le tout dans un concept clé en main. Les valeurs de l’entreprise sont la transparence, la rigueur, l’esprit d’équipe, la passion, le défi et le respect. La plus grande ressource étant l’équipe, les valeurs tournent autour de l’aspect humain. Partenariat avec l’UQTR En s’associant à l’UQTR, Divel souhaite développer une nouvelle génération de véhicules industriels autoguidés beaucoup plus évolués, dotés d’une intelligence de navigation utilisant des systèmes flexibles de guidage (laser, radar, sonar, caméra, etc.). De façon entièrement autonome et en temps réel, ces véhicules pourront se localiser et se déplacer efficacement dans une usine, tout en étant sécuritaires. Ils seront aussi en mesure d’optimiser leur route ou de trouver des alternatives en cas d’obstacle. De plus, ils géreront l’énergie de leurs batteries de manière encore plus optimale et efficace. Le « Bon coup » de la MRC de Maskinongé Monsieur Elliott et ses collègues sont très reconnaissants que Divel ait été choisie comme « Bon coup » pour le mois de décembre : « C’est toujours flatteur d’être reconnu par son milieu! En tant que « petits gars du coin », nous sommes fiers de notre région et travaillons forts à la faire rayonner! » Divel en est à sa deuxième apparition au « Mur des Bons coups » de la MRC de Maskinongé. En 2013, l’entreprise avait été nommée « Bon coup » du mois de novembre pour sa bonne gestion, son expansion et la qualité du travail accompli, notamment par la réalisation d’un contrat avec l’entreprise Alstom. À propos du « Mur des Bons coups » Avant chaque assemblée du Conseil des maires de la MRC de Maskinongé, un « Bon coup »  est souligné pour le dernier mois. Un comité a été formé pour déterminer un récipiendaire mensuel. Ce comité est constitué de monsieur Pierre Cloutier, agent de communication et de développement à la SADC de la MRC de Maskinongé, de monsieur Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du Service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé et de madame Geneviève Scott-Lafontaine, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé. Voici les critères de sélection pour le « Mur des bons coups » :

  • La place d’affaires de l’entrepreneur ou de l’organisme doit être située dans la MRC de Maskinongé;
  • L’entrepreneur ou l’organisme doit rayonner dans la MRC ou à l’extérieur de la MRC de Maskinongé;
  • L’entrepreneur ou l’organisme doit être un ambassadeur de la MRC de Maskinongé;
  • Aucune limite d’âge n’est statuée pour recevoir une reconnaissance;
  • Les municipalités ne peuvent pas recevoir cette reconnaissance.
Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des