Jour du Souvenir: en hommage à nos vétérans

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Jour du Souvenir: en hommage à nos vétérans
(Photo : deposit photos)

La campagne annuelle du coquelicot de la Légion royale canadienne se clôture ce mercredi 11 novembre à l’occasion du Jour du Souvenir.

Partout à travers le pays, les Canadiens portent fièrement le coquelicot afin de rendre hommage aux vétérans canadiens et se souvenir de ceux qui se sont sacrifiés pour les libertés dont nous jouissons aujourd’hui.

Normalement très active sur le terrain pour inciter les gens à porter le coquelicot, la Filiale 35 de la Légion royale canadienne doit s’adapter cette année. Compte tenu du contexte actuel lié à la COVID-19, la légion a placé des boîtes de coquelicots dans différents lieux publics et commerces de la région afin que les gens puissent s’en procurer librement, en échange d’un don volontaire.

Stéphane Vincent, président de la Légion royale canadienne Filiale 35, Paule Vermot-Desroches, présidente d’honneur de la campagne du coquelicot 2020 et journaliste au Nouvelliste, Yvon Deshaies, maire de Louiseville, Gaston Vadnais, officier des effectifs à la Légion royale canadienne Filiale 35 et responsable de l’organisation des cérémonies, Lucien Desbiens, deuxième vice-président de la Légion royale canadienne Filiale 35 et président de la campagne du coquelicot.

Rappelons que ces dons recueillis durant la campagne sont conservés au niveau de la filiale. Ils permettent de soutenir directement les vétérans et leur famille au sein de la communauté et de faire en sorte que les Canadiens et Canadiennes «n’oublient jamais».

Cérémonie du jour du Souvenir

La Filiale 35 de la Légion royale canadienne célèbrera le jour du Souvenir de façon symbolique dans plusieurs municipalités de la région. Des cérémonies se tiendront un peu partout, dont à Louiseville le 15 novembre, à 11h, au cénotaphe situé près de l’église.

Afin de respecter les consignes sanitaires et la distanciation, aucun défilé militaire n’aura lieu. La cérémonie sera privée et humble, étant réservée à un groupe restreint de personnes composé de quelques dignitaires seulement. Le protocole de la cérémonie du jour du Souvenir sera quand même respecté avec les deux minutes de silence et le dépôt de couronnes.

La population est quand même invitée à avoir une pensée particulière pour les camarades ayant connu les atrocités de la guerre et les effets dévastateurs du terrorisme. (P.O.G)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires