Jean-Louis Frund: un des coups de cœur du comédien Marcel Lebœuf

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Jean-Louis Frund: un des coups de cœur du comédien Marcel Lebœuf
Jean-Louis Frund était de la Foire du Bois de Saint-Hyacinthe le week-end dernier et exposait entre autres sa magnifique chaise berçante (une semblable à celle-ci) qui a été le coup de cœur du comédien Marcel Leboeuf.

Jean-Louis Frund, un artisan de Saint-Édouard-de-Maskinongé aussi connu à travers plusieurs pays dans le monde en tant que producteur et réalisateur de films, a en effet été un des coups de cœur du comédien Marcel Lebœuf, le parrain de la Foire du Bois qui s’est tenue le week-end dernier à Saint-Hyacinthe. Effectivement, le coup de cœur du comédien s’est porté sur la magnifique chaise berçante que M Frund a fabriquée de 125 lamelles et de trois essences de bois différentes, soit du hêtre à grandes feuilles, du cerisier tardif et du noyer noir.

Cette chaise a donc été exposée à cette 11e édition de la Foire du Bois en plus des autres œuvres de l’artisan qui étaient présentées durant toute la fin de semaine. «Parmi 100 exposants, seulement que 10 ont été les coups de cœur du comédien Marcel Lebœuf et ma chaise faisait partie de ceux-là. Je suis très content, car c’était la première fois que je participais à une exposition avec le bois. J’y suis entre autres allé pour voir les réalisations des autres artisans et mesurer l’intérêt du public.», mentionne Jean-Louis Frund.

C’est par essais et erreurs, en lisant également des livres, que l’artisan a appris il y a plusieurs années à fabriquer des œuvres toutes plus originales les unes que les autres. Entre des excursions de pêche au Lac Saint-Jean (lui qui est né à Saint-Thomas-Didyme) et des voyages à l’étranger, le cinéaste retraité consacre donc son temps à parfaire ses talents d’ébéniste, dans son petit atelier du chemin de la Grande-Coulée. M. Frund a, jusqu’à aujourd’hui, fabriqué 12 berçantes qui prennent chacune de 50 à 60 heures de travail sans oublier ses autres projets réalisés comme l’entretien et l’aménagement de sa propre forêt, où il a entrepris de ses mains une plantation de plus de 4 000 arbres, dont 90 variétés de bois planté à partir de la semence.

Demeurant à Saint-Édouard depuis 1968 et manifestant son talent d’ébéniste qu’il cultive secrètement depuis sa tendre enfance, Jean-Louis Frund a de plus une feuille de route très impressionnante. Ce cinéaste animalier de réputation internationale compte en effet 45 films à son actif qui ont été présentés en salles et à la télévision d’une soixantaine de pays et vus par plus de 150 millions de spectateurs. Il a aussi remporté plusieurs prix et a reçu de nombreux hommages entre 1979 et 2000.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Isabelle Parent
Isabelle Parent
11 mois

C’est un article datant de 10 ans, mais lorsque j’étais agée de 3-4 ans, M. Frund est venu à la maison photographié toute ma famille. Nous sommes 9 enfants et si je me rappelle bien, il a passé deux jours avec nous. Nous avons encore les photos ainsi que les planches contacts de ces deux jours. Une belle fierté!!