«Ensemble, il faut se donner la main et aider les gens dans le besoin» – Johanne Grenon

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
«Ensemble, il faut se donner la main et aider les gens dans le besoin» – Johanne Grenon
La Grande Guignolée des médias se tiendra le 10 décembre prochain dans 55 points de cueillette en Mauricie. On retrouve

Pour la plupart des gens, l’approche du temps des fêtes est synonyme de joie, bonheur, vacances, rencontres familiales et surtout d’immenses soupers festifs. Toutefois, pour une portion de la population, ces réjouissances ne sont qu’un beau rêve. Afin d’aider les moins bien nantis à travers cette période plus aisément, la Grande guignolée des médias poursuit la tradition. À cet effet, le 10 décembre prochain, 55 points de collecte seront dispersés à Shawinigan, Trois-Rivières et Louiseville.

«Ensemble, il faut se donner la main et aider les gens dans le besoin. Autant les médias sont compétiteurs dans la vie de tous les jours, mais la Grande Guignolée des médias est au-delà de ça», exprime la présidente d’honneur Johanne Grenon, directrice des communications des restaurants McDonald’s de la Mauricie. À noter que les restaurants Subway de la province s’associent pour la première fois à la Grande Guignolée des médias en tant que partenaires majeurs. Ils rejoignent ainsi La Banque Laurentienne et Le Groupe Jean Coutu.

Nouveautés

Cette année, des dossards, spécialement conçus pour l’occasion, identifieront les bénévoles le 10 décembre. De plus, des points de collecte s’ajoutent notamment à l’Université du Québec à Trois-Rivières ainsi que dans les pharmacies Jean Coutu. Par ailleurs, la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières fera un envoi à ses membres pour les inciter à contribuer à la Grande Guignolée des médias. «En valeur totale, près d’un demi-million a été amassé en Mauricie l’an dernier. Concrètement, nous avons fait entre 4000 et 4500 paniers de Noël et récolté environ 117 000 $. C’est intéressant, car il y a eu des progressions un peu partout malgré la situation économique», expose Pierre Bernard, coordonnateur de la Grande Guignolée des médias. Les denrées et l’argent recueillis lors de l’activité sont remis à divers organismes de la région, les centres d’action bénévole de Grand-Mère et de la MRC de Maskinongé, Moisson Mauricie/Centre-du-Québec, la Société Saint-Vincent de Paul, le Centre Roland-Bertrand, et les Artisans de la Paix.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires