Des apprentis pêcheurs s’initient à l’importance de l’or bleu

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Des apprentis pêcheurs s’initient à l’importance de l’or bleu
(Photo : courtoisie)

LOUISEVILLE. Le Comité ZIP du lac Saint-Pierre a rendu visite aux enfants fréquentant l’Académie de Pêche le 3 juillet dernier afin de les sensibiliser à cette ressource inestimable qu’est l’eau. Tenue afin de souligner la fin du mois de l’eau (qui était en juin), cette activité a permis aux enfants d’en apprendre davantage sur toutes les facettes de cette ressource.

Présentée par un biologiste et des techniciens de la faune, cette présentation interactive a permis aux enfants de comprendre le cycle de l’eau et de répondre à toutes leurs interrogations. « Il est très important que les jeunes comprennent l’importance de la ressource et respectent le milieu s’ils espèrent pouvoir en tirer profit longtemps » estime Alexandre Bérubé-Tellier, biologiste.

Juin, mois de l’eau
Juin fut consacré « Mois de l’eau » en 2017 lors de l’adoption de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques par le gouvernement du Québec.  Cette initiative avait pour but de sensibiliser et d’éduquer les Québécoises et les Québécois sur l’eau et ses enjeux.

En 2019, dans le cadre du « Mois de l’eau », le Regroupement des organismes de bassins versants (ROBVQ), les Organismes de bassins versants du Québec (OBV du Québec) et les comité ZIP du Québec ont fait la promotion d’activités visant à faire connaître les enjeux et à promouvoir les bonnes pratiques de gestion de l’eau auprès de la population et des acteurs de l’eau.

L’eau, une ressource essentielle
Le Québec est privilégié par l’abondance de ses ressources en eau. Il détient environ 3% des réserves d’eau douce mondiales, dont des dizaines de milliers de rivières et plus de trois millions de plans d’eau. Cette ressource est nécessaire à de nombreux usages : pour les besoins quotidiens, l’industrie, l’agriculture, le transport, l’énergie et les loisirs, entre autres. Cependant, la pression sur cette dernière est importante et les enjeux la concernant sont nombreux. L’eau constitue un bien commun. Elle est, à ce titre, une responsabilité individuelle et collective de toutes les Québécoises et Québécois. « Les jeunes sont de plus en plus conscients de leur rôle à jouer dans la préservation de l’environnement. C’est notre rôle de les soutenir et d’alimenter leur réflexion par rapport aux petits gestes qu’ils peuvent poser pour préserver la qualité de l’eau », estime Louise Corriveau, directrice générale du Comité ZIP du lac Saint-Pierre.

À propos du Comité ZIP du lac Saint-Pierre
Le Comité de la zone d’intervention prioritaire (ZIP) du lac Saint-Pierre a pour mission de réhabiliter, protéger et mettre en valeur le lac Saint-Pierre et ses habitats riverains. Dans une perspective de développement durable, l’organisme à but non lucratif travaille de concert avec les acteurs locaux, régionaux et provinciaux de même qu’avec les collectivités riveraines pour cibler les problématiques et poser des actions. Ainsi, depuis sa création en 1996, le comité a planifié et mis en œuvre plus de 180 projets qui ont permis d’améliorer la qualité de l’eau, des habitats fauniques et des accès à ce joyau du Québec.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des