Des abribus revitalisés pour favoriser la mobilité durable

Des abribus revitalisés pour favoriser la mobilité durable
Valérie Bellerose, directrice générale de la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé, Robert Landry, maire de Saint-Étienne-des-Grès et Sylvie Desaulniers, directrice générale de la Caisse Desjardins de l'Ouest de la Mauricie. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

TRANSPORT. Les usagers des navettes Express de la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé (CTCMM) peuvent désormais attendre l’autobus en toute sécurité et à l’abri des intempéries un peu partout sur le territoire.

Lors des dernières semaines, les citoyens des municipalités de Maskinongé, Louiseville, Yamachiche, Saint-Paulin, Charette et Saint-Étienne-des-Grès ont vu apparaître à un endroit stratégique de leur milieu un abribus servant aux usagers des services du transport collectif.

À cet effet, la Municipalité de Saint-Étienne-des-Grès fut la première à inaugurer son installation, le 8 novembre dernier. L’abribus situé sur le terrain de la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie (CDOM) de Saint-Étienne-des-Grès permettra à la population d’utiliser la navette Express Vert qui relie Trois-Rivières à Saint-Paulin avec un arrêt à Saint-Étienne-des-Grès, Saint-Boniface et Charette.

La navette fait le trajet aller-retour trois fois par jour du lundi au vendredi. Un autre circuit semblable est aussi disponible pour les municipalités plus au sud du territoire.

«Le projet des abribus est un projet phare pour la mobilité durable. On veut s’assurer d’avoir des milieux durables et intégrés. Cet espace permet aux citoyens d’avoir accès à du transport pour se déplacer. C’est accessible à tout le monde et c’est très utile pour tous les besoins. Ça contribue à sortir les gens de leur isolement, ça permet de transporter autant les étudiants que les travailleurs. Les gens peuvent aussi se rendre à un rendez-vous médical ou à une sortie déjà planifiée. Toutes les raisons sont bonnes pour utiliser le transport collectif», affirme Valérie Bellerose, directrice de la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé.

Ce projet a été réalisé dans le cadre d’une entente tripartite entre la municipalité, la caisse et la CTCMM. Saint-Étienne-des-Grès devient propriétaire de l’infrastructure, elle qui a contribué à l’aménagement d’une dalle de béton et qui s’occupera de l’entretien de l’abribus. «C’est un coup de pouce pour les gens qui ont besoin de plus de mobilité et ça représente un net avantage aussi pour notre municipalité qui sera encore plus accessible», souligne le maire, Robert Landry.

Pour sa part, la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé, dans le cadre de la Politique de soutien aux projets structurants pour l’amélioration des milieux de vie, s’est chargée de son installation. La Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie a, quant à elle, fourni le terrain sur lequel se situe l’abribus.

«Le transport collectif dans notre milieu, c’est très important. Ça donne accès à des services que les gens n’ont pas nécessairement ici. On le sentait peut-être un peu moins avant, mais avec l’abribus, ça va donner un élan au transport collectif. Ça permet de réduire le nombre de voitures sur nos routes et c’est tout à fait en lien avec le développement durable. Ça fait longtemps, à la Caisse, qu’on voit grandir le transport collectif et de plus en plus nous y voyons que du bon», commente Sylvie Desaulniers, directrice générale de la CDOM.

D’autres municipalités ont également manifesté un intérêt envers ce projet, si bien que des abribus supplémentaires pourraient être installés ailleurs dans la région. Pour plus d’information: www.ctcmaskinonge.org ou 819-840-0603.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des