De mal de tête à cancer incurable

Photo de Myriam Lortie
Par Myriam Lortie
De mal de tête à cancer incurable
Patrice Ricard a lancé une campagne de financement pour soutenir sa conjointe Jessyca Lépine et leurs enfants Laurent et Léonie.

SANTÉ. Quand il s’est rendu à l’hôpital pour de violents maux de tête et des vomissements  le 12 janvier dernier, le père de famille de Saint-Barnabé Patrice Ricard ne se doutait pas que ses semaines étaient comptées. Diagnostic? Un cancer très agressif et incurable. À 37 ans. Tout s’est passé très vite. Depuis janvier, Patrice Ricard a subi deux chirurgies au cerveau pour retirer la tumeur qui se serait formée en seulement deux mois. En couple depuis bientôt neuf ans, Patrice Ricard est le papa de Laurent, quatre ans et demi, et de Léonie, deux ans et demi. Sa conjointe Jessyca Lépine est enceinte depuis six mois de leur troisième enfant. «Les médecins m’ont dit qu’ils n’avaient aucune idée du temps qu’il me restait à vivre: ils ne peuvent même pas dire si je vais voir mon enfant naître ou fêter son premier anniversaire.» Avant de partir… Boucher industriel, Patrice Ricard est présentement en congé d’invalidité à salaire réduit, alors que sa conjointe, enseignante au collégial, est elle aussi en congé de maladie pour anxiété avant son congé de maternité. Leurs revenus ont diminué, mais les dépenses, elles, ont augmenté. «Seulement pour la chimiothérapie, la première série de 42 jours de pilules m’a coûté 5400$, dont 1100$ de ma poche, sans compter les autres médicaments pour contrôler les effets secondaires, les frais de transport pour l’hôpital, le stationnement, etc.», explique-t-il. Patrice Ricard s’inquiète aussi des dépenses liées à leur maison achetée en mai dernier. «Je ne veux pas que ma famille ait de problèmes majeurs à mon départ (toiture, crépit pour le solage, descente de cave à refaire pour éviter l’entrée d’eau).» Une mobilisation au-delà des attentes Patrice Ricard a lancé une campagne de sociofinancement sur le site GoFundMe avec un objectif de 10 000$. L’objectif a été atteint en moins de trois jours. Au moment d’écrire ces lignes, un montant de près 14 000$ avait été amassé par près de 300 donateurs connus et inconnus de la famille. «Je m’attendais à avoir amassé 1000$ en quelques jours… Je ne pensais jamais que ça dépasserait l’objectif et que ça monterait aussi vite. Une entreprise a même donné 2000$ ce matin, je n’ai aucune idée de qui il s’agit. Ça fait chaud au cœur de voir la générosité des gens. Je suis vraiment content parce que je n’ai plus à me casser la tête avec l’argent», laisse-t-il tomber. «C’est fou autant de générosité, ça laisse sans mots», ajoute sa conjointe. Profiter de chaque moment Devant l’inconnu, la petite famille profite de chaque moment. «Mes enfants sont là et ils ont besoin de leur père», exprime-t-il. «Quand tu fais des enfants avec quelqu’un, tu t’imagines passer le reste de tes jours avec lui. J’ai énormément de peine, mais je n’ai pas envie de regretter les beaux moments que j’aurais pu passer avec lui. J’en profite pendant qu’il est là», ajoute Jessyca Lépine. «J’ai l’impression que nous sommes un jeune couple, comme dans les débuts. Nous ne sommes pas courageux de passer au travers ça… on n’a juste pas le choix.» Il est possible de donner à la famille Ricard via la plateforme de sociofinancement GoFundMe, sous la page «Mon cancer incurable.» ou en suivant le lien suivant: www.gofundme.com/mon-cancer-incurable.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marie Poulin
Marie Poulin
4 années

J’aimerais entrer en contact avec vous le plus rapidement possible .Il y a une solution possible .