Caxton Mange dévoile de nouveaux points de cueillette

Caxton Mange dévoile de nouveaux points de cueillette
Marie Lemieux et Patrick Gagnon préparent des paniers de produits locaux. (Photo : Photo Amélie Poirier-Aubry)

ÉCONOMIE. Plus que jamais, l’achat local est important. Depuis le printemps, diverses initiatives ont été lancées afin de permettre à la population d’avoir accès à des produits frais et locaux, de même que pour soutenir les artisans, producteurs et transformateurs de la région en ces temps difficiles.

Caxton Mange a vu le jour en avril dernier sous l’impulsion des fondateurs Patrick Gagnon et Amélie Poirier-Aubry. Ce marché en ligne de proximité fait le pont entre les producteurs de la Mauricie et les consommateurs soucieux d’acheter localement. «L’idée est venue suite à une discussion avec Marc Gélinas des Cultures d’Aujourd’hui de Charette qui a vu son chiffre d’affaires diminuer de 80 % à cause de la pandémie. Cette entreprise fournissait plusieurs restaurants en pousses. Patrick a eu l’idée de proposer aux gens de Saint-Élie de faire de l’achat groupé pour permettre à l’entreprise d’écouler son stock avant qu’il se perde. On a vu qu’il y avait de l’engouement. Nous avons ensuite tranquillement agrandi notre garde-manger et de nouveaux producteurs se sont joints à l’aventure», raconte Amélie Poirier-Aubry, cofondatrice.

Amélie Poirier-Aubry et Patrick Gagnon, fondateurs de Caxton Mange et citoyens de Saint-Élie-de-Caxton.

«Caxton Mange, c’est d’abord pour soutenir les producteurs, mais aussi pour éviter de toujours aller à l’épicerie, surtout en temps de pandémie. Ça répond à des besoins et ça fait la joie de plusieurs consommateurs», ajoute-t-elle.

L’offre alimentaire est diversifiée et grandissante de semaine en semaine. Avec ce marché virtuel, la population peut facilement se procurer des fruits, des légumes, des pains, de la farine, des viandes ainsi que des produits laitiers provenant d’une vingtaine de producteurs de la Mauricie. «C’est vraiment très chouette. Les gens sont heureux et la réponse est très bonne. Nous avons de beaux encouragements de la clientèle. C’est un beau projet», exprime Mme Poirier-Aubry.

Devant le succès que connait Caxton Mange, les fondateurs ont dévoilé, le 16 octobre dernier, de nouveaux points de cueillette. «Le but d’ouvrir un peu plus large c’est d’aller chercher la clientèle de Shawinigan, mais on ne se rendra pas à Trois-Rivières. C’est un marché en ligne de proximité. Donc, on veut que les gens aient à faire le moins de kilomètres possible pour aller chercher leurs produits», mentionne la cofondatrice.

Ainsi, en plus du Resto-Bistro Le Prince Élie de Saint-Élie-de-Caxton et de La Petite place des arts à Saint-Mathieu-du-Parc, Le Chenapan de Shawinigan, Le Tzav à Shawinigan-Sud et les Alchimistes Gastronomiques à Grand-Mère deviennent de nouveaux points de chute. D’autres lieux seront annoncés au cours des prochaines semaines, notamment à Saint-Boniface, Charette et Saint-Paulin.

L’équipe de Caxton Mange prépare chaque semaine des dizaines de paniers de produits frais et locaux. Les commandes se font en ligne sur https://www.caxtonmange.ca/. Une fois la commande passée, entre le samedi matin et le mardi matin, les consommateurs n’ont plus qu’à attendre au jeudi ou vendredi pour récupérer leur panier dans les points de cueillette de la région.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires