Arpenter les rues pour venir en aide aux sans-abris

Arpenter les rues pour venir en aide aux sans-abris
Martin Fiset et Karine Trahan, fondateurs de l'Escouade itinérance. (Photo : Pier-Olivier Gagnon)

COMMUNAUTÉ. Les personnes en situation d’itinérance se comptent par milliers au Québec. Ces gens vivent sans toit ou à l’intérieur de logements insalubres avec des moyens financiers très limités. Heureusement, ils peuvent parfois compter sur des gens généreux comme Karine Trahan et Martin Fiset.

Ce couple a fondé l’Escouade itinérance, un organisme sans but lucratif en voie d’être enregistré, dont la mission est d’aider directement dans la rue les personnes sans abri ou en situation précaire.

Sensibles à la réalité que vivent les plus démunis, ces citoyens de Yamachiche ont décidé de réaliser leur projet de longue date après un voyage à Vancouver, l’été dernier. «On a remarqué quelque part plus de 200 personnes sur le trottoir. On pensait qu’il y avait une vente-trottoir, mais on s’est rapidement rendu compte que ces gens-là étaient dans la rue. Ça nous a frappés! Je n’avais jamais vu ça! C’est épouvantable! En famille, on a été à l’épicerie pour acheter de la nourriture et on l’a redistribuée dans la rue. On a aimé la réponse et l’interaction avec ces gens-là. Ça nous a donné le goût de le refaire», raconte Martin Fiset.

Sur le terrain

Karine Trahan et Martin Fiset ont toujours eu la main généreuse. Depuis octobre dernier, plus précisément, ils interviennent régulièrement dans la MRC de Maskinongé, à Trois-Rivières, Shawinigan, Montréal et Québec pour répondre aux besoins immédiats de personnes en situation d’itinérance. «Leur situation nous touche beaucoup. On veut aider. C’est quelque chose qui nous fait du bien. On crée des liens de confiance, on établit un premier contact avec ces gens-là et on apporte l’aide dont ils ont besoin», souligne M. Fiset.

Selon les dons reçus, l’Escouade itinérance distribue des vêtements et de la nourriture aux plus vulnérables. Elle accompagne et réfère également sa clientèle aux prises avec des problèmes de santé mentale, de toxicomanie ou de criminalité vers les ressources appropriées. «On ne prend pas la place des autres organismes, on est complémentaire! On fait le pont entre eux pour aider les gens à s’en sortir. On va rencontrer et chercher les gens où ils sont. Il y a un réel besoin. Il y a bien des organismes qui ouvrent leurs portes aux itinérants, mais ils ne vont pas vers ces gens-là comme nous. On se démarque vraiment avec notre approche», précise-t-il.

Karine Trahan et Martin Fiset, fondateurs de l’Escouade itinérance. Photo Pier-Olivier Gagnon

Comme l’un des administrateurs de l’organisme dispose d’une certaine expérience en comptabilité et en législation, l’Escouade offre une assistance administrative pour remplir certains documents ou formulaires afin que les personnes puissent acquérir l’autonomie nécessaire pour reprendre leur vie en main. «Nous agissons sans jugement, avec respect et empathie. C’est avec dévouement et dans l’intérêt d’aider que chaque action est posée. On est là pour donner de l’espoir et faire une différence dans la vie des personnes vivant en situation d’itinérance ou propice à le devenir», ajoute Mme Trahan.

Les bénévoles reconnaissent que les situations d’itinérance sont plutôt rares dans la MRC de Maskinongé, mais que la quantité de personnes sans domicile fixe et en difficulté est étonnante.

L’hiver dernier, l’Escouade a remis plus d’une centaine de manteaux aux personnes démunies. C’est sans compter tous les autres articles et aliments distribués lors de ses interventions. «On connait les gens par leur nom et ils nous connaissent. On sait où ils se trouvent. Il y a plein de raisons qui amènent les gens dans la rue, mais personne n’est là pour la même raison. Ils n’ont pas tous besoin de la même chose pour s’en sortir. C’est un monde pas facile, mais on est vraiment là pour apporter du support», explique l’intervenant qui aimerait pouvoir un jour se consacrer pleinement à sa passion.

Établir les bases

L’Escouade itinérance est actuellement à la recherche d’un local pour entreposer les dons qu’elle reçoit et pour la préparation des aliments qu’elle remet aux itinérants. Dans l’optique de devenir encore plus efficace, l’organisme envisage la possibilité de faire l’acquisition d’un véhicule récréatif pour augmenter la capacité de chargement et faciliter ses interventions. Les gens qui désirent soutenir l’organisme d’une façon ou d’une autre peuvent téléphoner au 819-695-3832 ou écrire par courriel à escouade.itinerance@outlook.com.

Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Geneviève Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Geneviève
Invité
Geneviève

Très beau projet … Je vous verrais avec un beau gros wannebago avec une douche , toilette , petit four ou micro-onde pour permettre de servir des cafés et repas chaud a moindre coût . Les gens pourraient ce faire une petite toilette le temps que vous êtes sur place peut être demander des dons de rasoir jetable ou des savons format hôtel pour usage personnel….. bref je crois en vous même si je ne vous connais pas , je vous souhaite beaucoup de commanditaires