Annie Milot de retour dans son village natal

Par superadmin
Annie Milot de retour dans son village natal
Mme Annie Milot est la nouvelle directrice générale de la municipalité de Saint-Édouard. Photo

La nouvelle directrice générale de Saint-Édouard, Mme Annie Milot, est native de cette municipalité de la MRC de Maskinongé.

Psychoéducatrie de formation, elle est détentrice d’un certificat en communication organisationnelle et publique. Elle a été adjointe à la direction des services éducatifs de l’école privée Kéranna de Trois-Rivières pendant cinq ans.

Entrée en fonction le 5 novembre dernier, elle veut apporter sa contribution à redorer le blason de Saint-Édouard. « Je suis heureuse de travailler à la municipalité dans des conditions favorables et un bon climat de travail », dit-elle. Elle est très impliquée dans le milieu. Elle a déjà occupé ou occupe toujours les fonctions de marguillière, vice-présidente de l’assemblée de la fabrique; elle s’est aussi impliquée au niveau de la liturgie de la paroisse. De plus, Mme Milot fait partie du conseil d’administration de la Fondation du Centre de santé de Maskinongé.

Elle a remplacé Mme Nadia Béland à la direction générale et celle-ci est devenue son adjointe.

Avec les changements qui ont fait suite à la démission de l’ex-maire Yvon Legault, autant le maire par intérim, M. Claude Lamirande, que la nouvelle directrice générale sont optimistes face à l’avenir de la municipalité. « Saint-Édouard est en croissance démographique. Il ne reste que la mentalité et la philosophie à changer, à s’ouvrir au dialogue avec tout le monde, à consentir les efforts nécessaires à faire prospérer la municipalité et le tout fonctionnera rondement », affirme M. Claude Lamirande. Ses propos sont endossés d’emblée par la nouvelle directrice générale, originaire de Saint-Édouard et qui, elle aussi, est confiante en l’avenir de la municipalité où elle a vu le jour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires