Blitz de prévention sur le territoire

Blitz de prévention sur le territoire

Jenny Lesieur-Houde, travailleuse de rue pour le TrueC de la MRC de Maskinongé, Bianca Perron, animatrice à la Maison de jeunes l'Éveil jeunesse de Louiseville et Claudia L. Tourigny, nutritionniste au CIUSSS MCQ. Absentes lors de la prise de photo: Marjelaine Labonne, directrice du Centre l’Étape, et Jennie Cloutier, éducatrice spécialisée à l’école secondaire l’Escale de Louiseville.

Crédit photo : Photo gracieuseté

Infections transmissibles sexuellement et par le sang

SANTÉ. La Table jeunesse de la MRC de Maskinongé, qui vise à améliorer les services pour les jeunes adultes de 12 à 35 ans, lance la nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention Arrête de capoter!.

L’organisme, composé du Travail de rue communautaire (TrueC), de la MRC de Maskinongé, de la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse, du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), du Centre l’Étape et de l’école secondaire l’Escale, a décidé de sensibiliser les jeunes face aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) en distribuant des pochettes pour condom. Cet outil en forme «d’arrêt-stop» contient les coordonnées de différents organismes qui oeuvrent auprès des jeunes adultes de 12 à 35 ans, des statistiques éloquentes sur les ITSS ainsi qu’un condom.

«Les cas d’infections transmissibles sexuellement et par le sang sont toujours en hausse, tant dans la région que partout au Québec. On fait face à plusieurs défis. On sait que parfois, les jeunes hommes sont portés à vouloir enlever le condom sans que les filles s’en rendent compte. Ça peut paraître drôle pour eux, mais il peut y avoir plusieurs conséquences à ça. Les gens ne sont pas à l’abri des ITSS et c’est pourquoi on veut faire de la sensibilisation», explique Jenny Lesieur-Houde, travailleuse de rue pour le Travail de rue communautaire de la MRC de Maskinongé.

Les responsables ont également ajouté un volet promotion à ce projet. Ils souhaitent offrir une visibilité aux organismes qui peuvent avoir un impact direct et significatif auprès des jeunes de la région, soit la Maison de jeunes l’Éveil jeunesse de Louiseville, la Maison de jeunes Au bout du monde de Saint-Alexis-des-Monts et Saint-Paulin, la Maison de jeunes Au cœur des montagnes de Saint-Élie-de-Caxton, le Travail de rue communautaire de la MRC de Maskinongé, le Centre l’Étape, Sidaction Mauricie, le CIUSSS MCQ et le Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Maskinongé.

Ces pochettes seront distribuées au cours des prochains jours dans les écoles secondaires, les maisons de jeunes et par différents organismes de la région.

Le saviez-vous ?

– Près de 80% de la population va contracter le virus du papillome humain (VPH) au cours de sa vie
– 75% des gens qui ont une chlamydia ne le savent pas
– La chlamydia peut causer l’infertilité
– 25% des gens qui ont le sida ne le savent pas

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar