Le Bellemare écrit une page d’histoire

Le Bellemare écrit une page d’histoire

Le Bellemare a signé une seizième victoire de suite et détient un nouveau record.

Crédit photo : Photo gracieuseté – Joe Labrie Photographe

HOCKEY.  Qui arrêtera le Bellemare de Louiseville? C’est la question que tout le monde se pose dans la Ligue de hockey senior AAA du Québec.

La formation d’André Lachance disputait les deux rencontres les plus importantes de son calendrier régulier le week-end dernier.

Vendredi, le Bellemare avait la chance d’égaler le record détenu par le Bigfoot de Saint-Léonard-d’Aston pour le plus grand nombre de victoires consécutives. Le Bigfoot avait réussi à enfiler une séquence de 15 victoires de suite dans la défunte Ligue de hockey senior A de la Mauricie lors de la saison 2012-2013. De plus, avec une victoire, le Bellemare de Louiseville pouvait s’assurer du championnat de la saison et du même coup obtenir l’avantage de la glace pour les séries éliminatoires. Les Louisevillois ont répondu à ces deux objectifs avec une brillante victoire de  8 à 2 sur les Loups de La Tuque. La victoire est allée au dossier de Joël Quirion qui dispose d’une fiche de huit victoires et une seule défaite. Ce dernier avait été nommé joueur défensif pour le mois de décembre. Les buts ont été marqués par Julien Corriveau (2), Marc-Antoine Boucher (2), Julien Houle, Nelson Vargas Dias, François Godin et Jonathan Castonguay.

La tension entre les deux formations était palpable dès le début du match. Les esprits se sont d’ailleurs échauffés en fin de première période alors qu’une bataille générale a éclaté et a généré plusieurs combats.

À Waterloo

Le lendemain, le Bellemare avait rendez-vous à Waterloo dans le but d’atteindre un prestigieux record, et ce, dans un match complètement fou. À mi-chemin dans l’engagement initial, Maxim Dufour a donné les devants à la formation louisevilloise en faisant dévier habilement un tir de Julien Leduc lors d’un avantage numérique. Waterloo a répliqué en fin de période en créant l’égalité par l’entremise de Maxime Guyon lors d’une très belle pièce de jeu. En deuxième période, le Bellemare a inscrit deux buts rapides en avantage numérique, les œuvres d’Antoine Desmeules et de Marc-Antoine Boucher. Une confortable avance qui n’a toutefois pas découragé les Maroons 2.0. Les locaux ont répliqué avec deux autres buts, ceux de Jason Tracey et de Maxime Guyon. Puis, en fin de période, le capitaine Nelson Vargas Dias a pris les choses en main en y allant d’un effort supplémentaire avant de se frayer un chemin jusqu’au gardien. Il a donné les devants au Black and Yellow quelques secondes avant d’entendre la sirène. En fin de troisième période, profitant d’un homme de plus sur la patinoire en retirant son gardien, les Maroons 2.0 ont créé l’égalité dans une séquence controversée où le filet du Bellemare était vraisemblablement sorti de ses amarres. Jonathan Bouchard a dirigé le disque derrière le gardien Philippe Gatien et le but a été accordé par les officiels. La rencontre s’est finalement soldée en faveur du Bellemare en fusillade. Au total, huit tireurs ont tenté de marquer, mais seul Maxim Dufour, l’attaquant du Bellemare, a réussi. Avec cette victoire, le Bellemare a établi un nouveau record en obtenant une séquence de 16 victoires consécutives.

«Dans ces moments-là, comme entraineur, tu veux appuyer sur les bons boutons et laisser les joueurs faire le reste. Peu importe à qui je fais appel, ça ne change rien. Ils ont tous ma confiance. Notre profondeur et notre chimie sont les éléments clés pour nous. On va savourer le moment, mais nous sommes tous au courant que ce sont les séries qui importent. Le Bellemare se donne quand même le droit d’être fier quelques jours avant de se pencher sur la suite des choses», commente André Lachance, entraîneur.

«J’ai pas mal d’expérience dans le hockey et je dois admettre que je n’ai jamais vécu quelque chose comme ça. La séquence en elle-même est quasi-irréelle, mais ce qui retient mon attention est l’abandon de tout concept individualiste par nos joueurs. Ils s’aiment entre eux et veulent le bien du club avant tout. Il s’agit d’une victoire d’organisation. C’est vraiment quelque chose qui nous rend tous très fiers», affirme pour sa part Dean Lygitsakos, copropriétaire et directeur général du Bellemare de Louiseville.

Dernier match local

Le Bellemare de Louiseville est de retour devant ses partisans ce vendredi alors qu’il affrontera le Formule Fitness de Bécancour à 20h30. Il s’agira du dernier match à domicile du Bellemare avant d’entamer les séries éliminatoires.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Poster un Commentaire

avatar