Bellemare-Bigfoot: un premier week-end divisé

Bellemare-Bigfoot: un premier week-end divisé

La série entre le Bellemare de Louiseville et le Bigfoot de Saint-Léonard-d'Aston est égale 1 à 1.

Crédit photo : Photo gracieuseté – Joe Labrie Photographe

HOCKEY. Deux grands rivaux, le Bellemare de Louiseville et le Bigfoot de Saint-Léonard-d’Aston, se retrouvaient la fin de semaine dernière pour amorcer leur série demi-finale. Deux parties étaient disputées et les victoires ont été partagées.

Généralement habituées de se retrouver en finale des séries éliminatoires, les formations sont confrontées pour l’une des deux positions disponibles menant vers la coupe.

Dimanche dernier, avec une victoire en banque, le Bigfoot de Saint-Léonard-d’Aston a débuté le match en force en marquant deux buts rapides à domicile. Alexandre Comtois a surpris le Bellemare en désavantage numérique tandis que Jason Pitt a trouvé le fond du filet avec l’avantage d’un homme sur la patinoire. En deuxième période, les Louisevillois ont enfilé deux buts sans riposte pour créer l’égalité. Julien Corriveau a inscrit les deux buts du Bellemare, dont un sur les unités spéciales.

C’est finalement le défenseur François Godin qui a tranché le débat avec quatre minutes et trente secondes à faire à la première période de prolongation. Il s’agissait du 55e lancer dirigé vers la cage du gardien Vincent Lamontagne. De son côté, Philippe Gatien a arrêté 40 lancers.

Lors de la période d’échauffement, une mêlée a éclaté, et ce, malgré la présence des officiels. Le pugiliste Martin Trempe a été désigné comme l’instigateur de la mêlée et il a été expulsé de la partie. La ligue étudiera la situation en début de semaine. Tout porte à croire que Trempe devra purger au moins un match de suspension.

L’indiscipline coule Louiseville

Vendredi, Saint-Léonard-d’Aston a profité d’une remontée spectaculaire en troisième période pour remporter le premier match de cette série à Louiseville au compte de 7 à 5. Tôt dans la rencontre, Jérémie Beauchemin a inscrit le premier filet du Bigfoot en avantage numérique. Pour le Bellemare, Julien Corriveau répliquait près de quatre minutes plus tard. Olivier Bélanger procurait à nouveau l’avance des visiteurs avec le surplus d’un homme sur la patinoire avec sept minutes à jouer lors du premier engagement. Le défenseur louisevillois Matthieu Roy a toutefois égalisé la marque avec un puissant tir de la ligne bleue quelques minutes plus tard.

Alexandre Lemieux a signalé sa présence en faisant bouger les cordages de la cage de Vincent Lamontagne à deux reprises dès les premières minutes de la période médiane. Alexis Bernier a réduit l’écart peu de temps après avant de voir Julien Houle enfiler son quatrième but des séries pour permettre au Bellemare de retraiter au vestiaire avec une avance de deux buts (5 à 3).

À l’image du match, l’indiscipline a coulé le Bellemare en troisième période. Les nombreuses présences au cachot ont ouvert la porte au Bigfoot qui a profité de l’occasion pour récolter la première victoire de cette série. Alexandre Comtois et Olivier Bélanger ont ramené les deux équipes à la case départ alors que Jason Pitt a réussi à déjouer brillamment le gardien Philippe Gatien. Mickaël Bélanger a complété la rencontre en inscrivant le septième but des visiteurs dans un filet désert.

Chez le Bigfoot, Gabriel Fleurent a été chassé du match en première période après avoir servi une mise en échec par derrière au capitaine du Bellemare, Nelson Vargas Dias. Lors de l’incident, Julien Leduc a jeté les gants pour venir à la défense de son coéquipier. Fleurant a été expulsé de la rencontre et a reçu une suspension automatique d’une partie. Lors de ce duel, Martin Trempe et Antoine Guimond se sont livré un seul combat avec des coups portés.

Les deux équipes se retrouveront à Louiseville ce vendredi sous le coup de 20h30 pour le troisième duel de cette série.
Ailleurs dans la LHSAAAQ

L’autre demi-finale oppose les Loups de La Tuque au Condor de Saint-Cyrille. La Tuque a remporté le premier duel à domicile au compte de 5 à 3. La formation de Gaby Roch a toutefois causé la surprise samedi en l’emportant 4 à 3. La série est aussi égale 1 à 1. L’action se transporte à La Tuque vendredi.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar