Yves Perron se met au travail

Yves Perron se met au travail
Yves Perron, député de Berthier-Maskinongé. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

POLITIQUE. La deuxième tentative aura finalement été la bonne pour Yves Perron. Le candidat du Bloc Québécois a été élu député de Berthier-Maskinongé, au terme d’une chaude lutte, avec une majorité de 1 507 voix.

L’enseignant de Saint-Félix-de-Valois (21 007 voix) a réussi à déloger la députée sortante et candidate du NPD Ruth Ellen Brosseau qui termine au deuxième rang du scrutin avec 19 500 voix. Quant à elle, la candidate libérale, Christine Poirier, a recueilli 7 809 votes et termine en troisième position.

Yves Perron en était à sa deuxième campagne électorale fédérale dans Berthier-Maskinongé. Il avait tenté sa chance en 2015, mais Ruth Ellen Brosseau (22 942 voix) avait remporté son élection avec une confortable avance sur lui (14 037 voix), soit 42,2 % contre 25,8 %.

Cette récente victoire, Yves Perron l’explique par la persévérance et le travail. «Les gens ont apprécié le fait qu’un politicien se représente malgré une première défaite. J’ai travaillé fort. L’unification du Bloc Québécois et le travail effectué en amont ont aussi permis d’avoir ce résultat. Le gros du mérite revient à mon chef Yves-François Blanchet qui a fait une campagne extraordinaire.»

M. Perron se dit prêt à relever le mandat qui lui a été confié de représenter et de défendre les gens de Berthier-Maskinongé à Ottawa. «Je commence à assimiler l’information et à enregistrer le nouveau titre. J’ai déjà eu une rencontre avec ma future équipe de bureau. J’aurai avec moi des gens d’expérience. On fixe nos priorités et on se met au travail», a mentionné le nouveau député, à quelques heures d’un caucus bloquiste à Québec.

Yves Perron confirme qu’il a déjà l’intention de reprendre le bureau de circonscription de la députée sortante à Louiseville. «C’est vraiment le centre géographique de la circonscription. Je pense que j’aurai un seul bureau de comté. Par contre, j’ai l’intention d’être très mobile sur le territoire. Je veux être un député extrêmement disponible pour les gens. Je voudrais faire des journées dans les municipalités en alternance. Il faut être près de nos citoyens et de nos élus», estime-t-il.

Le dernier bloquiste à avoir représenté la circonscription de Berthier-Maskinongé était Guy André, de 2004 à 2011.

Priorités

Maintenant élu, le député Yves Perron compte prendre les prochaines semaines pour bien aménager son bureau, effectuer la transition avec la députée sortante et prendre connaissance des dossiers locaux. Aussitôt qu’il sera confortablement installé, il entend rapidement s’attaquer aux dossiers agricoles, à l’accès à Internet haute vitesse et au réseau cellulaire. «On arrive avec l’agriculture à la Chambre des communes, c’est certain! On veut l’argent avant Noël pour nos producteurs. Ça suffit les promesses. On veut d’abord protéger nos agriculteurs. Il va falloir que ça brasse un peu aussi concernant l’accès à Internet haute vitesse et au réseau cellulaire. Il y a encore des blocages», observe-t-il.

Le Bloc Québécois dans son ensemble

Yves Perron est également président national du Bloc Québécois pour encore une très courte période de temps puisque cette fonction doit être assumée par une personne non élue, selon les règlements du parti. Néanmoins, il est très heureux des résultats obtenus lors de cette dernière élection alors que sa formation politique a récolté 32 sièges à Ottawa, comparativement à 10 lors des élections fédérales de 2015. «C’est extraordinaire ce qui se passe. C’est un retour en force. Je suis devenu président du parti et il restait deux députés. Plusieurs personnes me disaient que j’étais fou. C’est un beau défi qu’on a relevé. Il y avait une belle fenêtre d’opportunités pour le Bloc. Au Canada, le notre province n’est pas respectée. Personne ne nous écoute et personne ne parle pour nous si nous ne sommes pas là. Il faut aller brasser la cage. C’est une force politique nécessaire qu’on ne peut pas se passer et c’est pour ça que je n’ai jamais lâché le combat. En huit ans, nous avons perdu beaucoup de choses au Québec. Maintenant, la voix du Québec sera à nouveau présente à Ottawa», se réjouit M. Perron.

Résultats du scrutin dans Berthier-Maskinongé
Candidat (e)        Parti    Votes  % du vote

Yves Perron    Bloc Québécois          21 007 37,4 %

Ruth Ellen Brosseau   Nouveau Parti démocratique 19 500 34,7 %

Christine Poirier         Parti libéral du Canada          7 809   13,9 %

Josée Bélanger            Parti conservateur du Canada                       5 800   10,3 %

Éric Laferrière            Parti vert du Canada  965      1,7%

Luc Massé      Parti populaire du Canada     637      1,1 %

Martin Acetaria Caesar Jubinville      Parti rhinocéros          161      0,3%

Alain Bélanger           Indépendant   152      0,3%

Danny Légaré Parti marijuana           117      0,2%

Taux de participation: 66,6 %

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires