Voyager et vivre de sa musique

Par superadmin

Soundsation, un quatuor pop-rock-electro formé depuis maintenant six mois, a effectué une quarantaine d’apparitions sur scène dont trois à Louiseville. Installé à Montréal, l’attrait du groupe musical pour le coin provient du dernier venu au sein de leur formation et de leur gérant personnel.

C’est en faisant l’acquisition d’Alexandre Boudreault, que la formation Soundsation est véritablement devenue ce qu’elle est. Le bassiste, issu de la région, a été invité au sein du groupe, qui à l’époque, était à la recherche d’un musicien.

Le quatuor a effectué trois apparitions en région : à l’école secondaire l’Escale, à la maison de jeunes l’Éveil Jeunesse et à la Place Canadel le 7 août dernier à l’occasion de la fête familiale louisevilloise.

«Ce groupe a un potentiel d’écriture énorme, je ne voulais pas que le groupe sombre dans l’oubli… surtout avec des chansons aussi fortes», explique Stéphane Carbonneau, gérant du groupe montréalais.

La priorité : Le «band»

Les musiciens concilient travail, pratiques, et implication tout en multipliant les spectacles afin d’accroître sa visibilité sur la scène musicale. «Nous nous sommes rendus en finale de la compétition : Landmark battle of the bands explique Romain Prugne, guitariste au sein de la formation. Cette expérience d’une grande importance permettra au quatuor de procéder à l’enregistrement d’un démo musical (intitulé : 44th Avenue) et d’emboiter le pas vers une diffusion radio et la réalisation d’un vidéoclip. «Nous prévoyons sortir un album complet lors de l’année 2012… l’énergie est sur le groupe», réitèrent-ils.

Une grande tournée… scolaire!

La prochaine tournée Soundsation aura lieue dans les écoles du Québec. Le groupe souhaite se rendre dans plus d’une trentaine d’établissements scolaires. «Nous effectuons présentement des démarches auprès des comités d’école», ajoute Stéphane Carbonneau Implication et visibilité

Le groupe est devenu porté porte-parole de la maison de jeunes l’Éveil jeunesse et souhaite effectuer un dernier grand coup dans la récolte des dons nécessaire à leur agrandissement. Rappelons que la nouvelle section prévoit des infrastructures musicales destinées aux jeunes. «Nous sommes devenus porte-parole parce que dans notre jeunesse nous aurions aimé avoir quelque chose de semblable», affirme le batteur Jonathan Dubreuil. Le groupe est conscient de l’apport qu’il peut apporter et préfère l’accorder à son public cible : les adolescents. «Quand c’est le temps d’aider nous sommes là», affirme le dernier venu sous l’approbation de ses compagnons.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires