Vers un regroupement des Offices municipaux d’habitation?

Par superadmin
Vers un regroupement des Offices municipaux d’habitation?
Les offices municipaux d'habitation pourraient être regroupés selon le projet de loi 83 du gouvernement du Québec. 

HABITATION. Le gouvernement du Québec, dans son projet de loi 83, propose des modifications à la Loi sur la Société d’habitation du Québec afin de regrouper les Offices municipaux d’habitation (OMH).

Ces modifications à la loi pourraient toucher la MRC de Maskinongé qui compte un total de dix Offices municipaux d’habitation.

La situation actuelle fait en sorte que plusieurs administrations des OMH ont des effectifs à temps partiel, soit de quatre à huit heures par semaine, doivent gérer d’importants enjeux et effectuer une reddition de comptes à la Société d’habitation du Québec (SHQ). Dans un document envoyé à certains maires de la région, dont TC Media a obtenu copie, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) croit que le gouvernement proposerait « une répartition de 97 offices municipaux, accompagnés de points de service selon la nature des territoires».

Le réseau compte présentement 538 offices municipaux d’habitation gérant 65 673 logements.

Selon ce que comprend l’UMQ, ce projet permettrait de créer des offices municipaux d’habitation opérationnels, composés d’effectifs à temps plein, avec un minimum de 100 logements à gérer.

La MRC ne souhaite pas ces modifications

Ce projet de loi engendre plusieurs questionnements au sein du milieu municipal. L’article 58.1.1 indique que le « gouvernement peut, par décret, constituer un office régional d’habitation sur le territoire de toute municipalité régionale de comté (MRC) qu’il désigne et que ce nouvel office devienne l’agent de la MRC».

Cette situation inquiète le préfet de la MRC de Maskinongé Robert Lalonde.

«Je trouve très dommage qu’on veuille apporter des modifications dans les OMH où l’on donne des services personnalisés et de qualité. Je vois mal qu’un regroupement puisse se faire avec au-dessus de 100 unités par une seule organisation et offrir le même service dans chacune des municipalités. Je ne suis pas d’accord avec ces changements et on m’a laissé entendre qu’un décret pourrait avoir lieu pour que les MRC obtiennent la gestion de ces offices et ça je ne veux pas», prévient-il.

Le député est favorable à l’idée

Marc H. Plante croit quant à lui que ce projet de loi apportera du bon pour les services des résidents.

«Ce projet de loi favorise les regroupements des OMH dans le but d’uniformiser les services des locataires. Le gouvernement ne fera pas du mur-à-mur dans ce dossier. Ce projet de loi a été applaudi par le Regroupement des offices d’habitation du Québec et par la Fédération des locataires d’habitations à loyer modique du Québec. Je sais qu’il y a des inquiétudes dans la région, mais il ne faut pas paniquer. Il y a de très bons services dans la région, mais je ne suis pas certain que tous les services sont uniformes», confie le député de Maskinongé.

Ce projet de loi est présentement en consultation publique. À ce sujet, l’UMQ a créé un comité politique formé d’élus afin d’échanger avec la SHQ sur les préoccupations du milieu et d’identifier des solutions qui tiendraient compte des réalités municipales. Une première rencontre aura lieu au début de l’année 2016.

Où sont situés les OMH dans la MRC de Maskinongé ?

Charette

Louiseville

Saint-Alexis-des-Monts

Saint-Barnabé

Saint-Boniface

Saint-Étienne-des-Grès

Saint-Justin

Saint-Léon-le-Grand

Saint-Paulin

Yamachiche/Saint-Sévère

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires