Vaincre un important surplus de poids

Par superadmin
Vaincre un important surplus de poids

La période des Fêtes étant particulièrement synonyme de malbouffe, appétit démesuré ou excès, un centre d’entraînement de Trois-Rivières a créé le programme «Défi de taille» spécifiquement dédié aux personnes «qui ont un sérieux surplus de poids».

Pour ce faire, SYN3RGY Performance s’est inspiré de l’émission Qui perd gagne, notamment, pour bâtir son programme.

«Je ne voulais pas qu’il y ait de connotation négative à ce programme, mais je voulais aider à motiver les gens», explique d’emblée Dan Laforest, copropriétaire de SYN3RGY Performance.

«Il s’agit d’un programme exigeant de quatre à sept séances d’entraînement ou d’activités par semaine. Ce sont des séances à haute intensité, qui sont plus longues que les "crossfit" qui durent 35 minutes. Les entraînements que l’on propose s’étendent sur 50 minutes à 1h40. Ça se fait en équipe, il y a des tâches à accomplir», explique-t-il.

«Le but, c’est d’augmenter le métabolisme de ces personnes de façon drastique, pour les gens qui veulent quelque chose à long terme, mais des résultats rapidement, sinon ils se découragent».

Pour y arriver, l’équipe de SYN3RGY construit des équipes de 10 personnes maximum qui mettront la main à la pâte pendant un an.

«L’équipe est déterminante. Ceux qui auront perdu le moins de poids pendant une semaine iront sur un entraînement quotidien ordinaire et reviendront une semaine après. On a un entraîneur pour quatre ou cinq personnes, ce qui est plus qu’ailleurs», confie Laforest.

Il faut aussi travailler la dureté du mental.

«On a notamment du coaching de vie, une fois par mois. On a aussi des activités qui ne sont pas de l’entraînement proprement dit. On offre aussi un meilleur encadrement. On montre aux gens comment rester à distance pour ne pas qu’ils mangent leurs émotions, ce qui est le problème de plusieurs, à l’aide d’un psychologue nutritionnel. Ils développent des trucs, ils pensent à eux», confie le copropriétaire.

L’idée derrière cette démarche émerge de deux pôles.

«Après 15 ans dans le domaine, je voulais essayer d’offrir un entraînement fonctionnel. Je m’étais obstiné avec mes profs pendant mon baccalauréat et ils me disaient que ça ne fonctionnerait pas. Aussi, les gens disaient que c’est un style de programme qu’ils aimeraient. On part du principe que les gens qui paieront seront prêts à développer de bonnes habitudes».

La sélection s’effectue en vertu de certains critères, pas trop stricts, précise Dan Laforest.

«On juge selon plusieurs critères, mais il n’y a pas nécessairement de profil-type. Il y a des gens qui viennent nous voir, qui n’ont pas de surplus de poids mais qui ont simplement besoin de s’entraîner en équipe. Mais généralement, ceux qui ont un indice de masse corporelle de 40 ou plus sont particulièrement touchés».

Le programme coûte 3 000$ par année et il est possible de s’inscrire sur Facebook ou directement chez SYN3RGY Performance sur la rue Bellefeuille.

Un week-end de séminaire est prévu le 18 janvier prochain où les attentes pour l’année seront fixées et lors duquel des spécialistes effectueront des présentations spéciales.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires