Une nouvelle régie des pompiers à Maskinongé

Daniel Birru dbirru@lechodemaskinonge.ca

Une nouvelle régie des pompiers à Maskinongé
La MRC de Maskinongé est dotée d'une nouvelle régie des pompiers depuis le premier janvier dernier. (Photo : Archives)

REGROUPEMENT. La nouvelle Régie des services de sécurité incendie regroupés de la MRC de Maskinongé, regroupant cinq municipalités, a été formée le 1er janvier dernier, avec à sa tête le maire de la municipalité de Saint-Boniface, Pierre Desaulniers.

En entrevue avec L’Écho de Maskinongé, M. Desaulniers a fait le point sur ses grandes préoccupations et les projets qu’il comptait entreprendre au cours des prochains mois et des prochaines années.

Avec environ 70 pompiers qui proviennent des municipalités de Saint-Boniface, Charette, Saint-Mathieu-du-Parc, Saint-Étienne-des-Grès et Saint-Paulin, Pierre Desaulniers espère pouvoir offrir un meilleur service des incendies dans la région.

« Aujourd’hui, recruter des pompiers, c’est un peu difficile, parce que les cours, c’est 375 heures, les fins de semaines, » soutient-il, ce qui ne favorise pas le recrutement des jeunes pompiers.

Le regroupement va aussi ajouter au nombre de pompiers lors d’un incendie, qui pourront être sept ou huit, contrairement à deux ou trois à l’époque où chaque municipalité possédait son propre corps de pompiers, comme l’explique M. Desaulniers.

Régler le salaire des pompiers

La plus grande préoccupation des prochaines semaines pour Pierre Desaulniers sera de s’entendre avec la convention collective pour régler le dossier du salaire des pompiers. Il dit mettre tout son énergie présentement avoir une rencontre avant la fin janvier pour pouvoir stabiliser ce dossier, et aimerait pouvoir arriver à une entente avant la fin février. Il explique que plusieurs pompiers lui parlent souvent de leurs inquiétudes à ce niveau.

« Comme c’est arrangé présentement, un pompier peut gagner 18$ dans une municipalité, et un autre peut gagner 22$ dans une autre municipalité [pour le même travail]. Il faut absolument régler cela le plus vite possible. »

« Ce que je veux qu’on fasse le plus vite possible pour rencontrer les pompiers, pour qu’ils soient contents lorsqu’ils arriveront au feu. »

Nouvelle caserne à Saint-Boniface

Par ailleurs, le maire de Saint-Boniface explique aussi qu’il y a des pourparlers pour construire une nouvelle caserne de pompiers dans la municipalité. Des détails suivront prochainement à cet effet.

M. Desaulniers conclut en disant que jusqu’à maintenant, la nouvelle réforme de cette régie des pompiers est très bien reçue par la population. Il soutient avoir déjà reçu du feedback de la part des résidents des municipalités, et soutient que la nouvelle est très positive parmi les gens, jusqu’à maintenant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires