Une nouvelle image pour le Baluchon

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

TOURISME. La direction de l’Auberge le Baluchon a convié les médias jeudi matin afin de présenter sa nouvelle image ainsi qu’un site Web plus attrayant. Il s’agit d’un investissement de près de 400 000$ pour l’entreprise qui devra dorénavant être nommé Le Baluchon, Éco-Villégiature.

Situé dans la municipalité de Saint-Paulin, le Baluchon est un fleuron depuis près de 25 ans pour ce territoire. Il s’agit de la première phase d’une série d’ajouts pour le lieu touristique. «Une étude de marché avec plus de 7000 répondants nous a permis de constater que notre site web ne reflétait pas la réalité puisque de notre côté, nous avons le nez collé dessus. Il y a maintenant beaucoup plus d’images sur le site Web, et quand on dit qu’une image vaut 1000 mots, c’est le cas pour le baluchon», exprime Louis Lessard, président et directeur général.

C’est la firme Soleil communication de marque qui a dirigé la démarche en permettant au Baluchon d’améliorer son image virtuelle. «Nous avons été séduits par le produit, et le défi d’accompagner des passionnés à redéfinir leur image représentait pour nous une occasion exceptionnelle dans l’industrie touristique», soulignait Guy Leroux, dirigeant de l’agence de communication.

«Depuis plus d’un an, l’auberge réfléchit à son image en écoutant ses clients, poursuit M. Lessard. Avec la rénovation récente de plusieurs chambres et de la salle à manger, le raffinement des expériences offertes comme Cowboy dans l’âme et les massages sur l’eau et dans les arbres, la nouvelle gastronomie L’autre champ, l’autre forêt et sa nordicité ainsi que les ambiances extérieures réinventées, comme la terrasse, nous recevons les commentaires des clients comme de véritables injections d’adrénaline.»

Le maire de Saint-Paulin, Serge Dubé, a souligné aux propriétaires l’appui du conseil municipal pour «ce fleuron de la municipalité.»

Le Baluchon a connu des années difficiles dernièrement, mais M. Lessard soutient que le taux d’occupation est à la hausse ce printemps.

Concernant les autres phases, on pourrait voir l’érection de chalets sur pilotis et de chalets flottants dans des baies de certains lacs pour une discrétion accrue.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires