Une bonne année pour Tourisme Maskinongé

Par superadmin
Une bonne année pour Tourisme Maskinongé
Les messes extérieures sont de retour à Saint-Élie.

TOURISME. Les conditions météorologiques n’ont peut-être pas fait l’unanimité chez nous, mais l’industrie touristique a réussi à bien tirer son épingle du jeu lors de la dernière saison estivale.

«C’est une très bonne saison qu’on vient de connaître. Selon les mois, nous avons eu des augmentations entre 5 et 7 %. Les mois d’août et septembre ont été très bons. On ne se le cache pas: la bonne saison touristique commence souvent à la mi-juillet et jusqu’au début octobre c’est bon», lance d’entrée de jeu Pascale Plante, coordonnatrice du développement touristique de la MRC de Maskinongé.

En date du 29 septembre, le Bureau d’information touristique (BIT) de la MRC de Maskinongé dépassait déjà le nombre de visites de l’année 2014, soit 58 000 personnes. À ce jour, près de 62 000 personnes ont visité le BIT pour recueillir de l’information sur la région ou pour trouver une destination touristique de choix.

«Nous avons plusieurs dizaines d’autocars qui s’arrêtent ici. C’est bon parce que ce sont des touristes étrangers qui viennent chez nous. Les gens posent beaucoup de questions et repartent avec des brochures. Notre bureau est bien situé et fonctionne très bien. La saison n’est pas terminée…», indique Mme Plante.

Évènements majeurs

Les évènements tels que Dragao à la Cité de l’Énergie de Shawinigan et le Monde est fou à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières ont été bénéfiques pour le tourisme dans la région.

«Plusieurs évènements qui ont été présentés en périphérie ont été bons pour nous. Dans la MRC de Maskinongé, nous n’en avons pas de ce type de spectacle, mais ce n’est pas négatif. Les gens qui venaient nous voir avaient réservé pour les spectacles d’envergures, mais avaient aussi du temps de libre pour faire autre chose. C’est à ce moment qu’on proposait aux touristes des activités à faire et des attraits à visiter», mentionne la coordonnatrice.

Les attraits populaires

Figure toujours en tête de liste la municipalité touristique de Saint-Élie-de-Caxton qui accueille plusieurs milliers de personnes chaque année. «C’est normal, c’est attractif! Ils font une bonne démarche auprès des groupes. Fred Pellerin est un bon ambassadeur et c’est très vendeur. C’est séduisant lorsqu’on propose aux gens d’aller visiter le village de Fred. Les touristes n’associent pas toujours la municipalité de Saint-Élie à la région de la MRC de Maskinongé, donc on s’assure de bien positionner le produit lorsqu’on discute avec les gens», confie Pascale Plante. Elle rapporte également que tous les attraits reliés à l’agrotourisme ont aussi été très populaires auprès des touristes.

Drôles de questions!

Les conseillers du Bureau d’information touristique ont dressé une liste comportant quelques perles provenant des vacanciers ou touristes ayant visité l’endroit. Quelques questions étranges, faits cocasses ou anecdotes ont été notés tout au long de la période estivale. TC Media vous en propose quelques-uns.

– Un visiteur a fait une demande en mariage à une employée. «On avait l’impression que c’était une blague, mais le monsieur était sérieux. C’était peut-être un coup de foudre assuré…»

– Plusieurs personnes nous demandaient de visiter Saint-Élie-de-Klaxon. «Les gens sont très sérieux lorsqu’ils demandent ça. C’est que dans les contes de Fred Pellerin, il en est question. C’est possible que l’interprétation vienne de là.»

– Les gens voudraient que les employés puissent suivre les touristes après leur quart de travail. «Nous avons souvent des offres pour suivre et accompagner les touristes internationaux parce qu’ils ne connaissent vraiment pas la région. C’est flatteur! Ils ont confiance en nous et ils apprécient nos services.»

– Des gens ont demandé: où est le prochain bar de danseuses? «La preuve qu’un bureau d’information touristique sert à plusieurs sauces… Les demandes sont très variées, on peut même aider des gens en trouvant des solutions ou des garages pour réparer leur voiture ou les assister dans une problématique quelconque.»

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des