Une autre grande réussite pour «Salut Poirier»

Malgré le fait que la température laissait à désirer lors de la dernière semaine, des gens de partout à travers le Québec s’étaient donnés rendez-vous à la Place Canadel de Louiseville pour le 5e festival de musique Rétro et Country «Salut Poirier».

Cet évènement a mobilisé plus de 1000 véhicules récréatifs sans compter les automobiles et les visiteurs qui ont été nombreux au courant du dernier week-end. L’apport de nouveaux commanditaires aura permis cette année de faire monter sur scène Michèle Richard, Pier Béland, Patrick Zabbé, Marc-André Fortin de Star Académie, Paul Daraîche et plusieurs autres artistes bien connus chez les festivaliers.

Une excellente collaboration de part et d’autre

Environ 60 bénévoles ont assuré le bon fonctionnement tout au long du festival.

Outre le maire de Louiseville Guy Richard, les employés de la ville, les pompiers et les citoyens, tous ont été dans la même direction, ils ont collaboré à leur façon au succès de l’évènement, selon les responsables.

«C’est des gens de Louiseville qui sont venus me chercher, et moi j’essaie de rendre la monnaie», raconte l’organisateur du festival, Pierre Poirier, qui se dit vraiment fier de l’engouement qu’il crée année après année à Louiseville.

Parmi ses objectifs, figurent le roulement de l’économie locale et faire connaître le plus possible la ville de Louiseville.

Les commentaires des festivaliers ont tous été dans le même sens, l’évènement est bien situé, les gens sont contents de la propreté des lieux et heureux d’ajouter année après année le festival «Salut Poirier» à leur agenda.

«Je vais grossir mon évènement, je veux le faire plus gros encore. Quand c’est rendu que tu manques de stationnement et que le maire t’en donne plus, c’est bon pour moi et pour l’économie de la ville aussi», affirme Pierre Poirier.

Lors de son entretien avec l’Écho de Maskinongé, M. Poirier a mentionné être tombé en amour avec la Ville. D’ailleurs, il a assuré qu’il n’y avait aucune compétition avec quelconque festival, notamment celui de la Galette de Sarrasin de Louiseville. «Moi et monsieur Picotte on se parle régulièrement et on fait chacun nos affaires», mentionne clairement le responsable du festival Rétro et Country.

Rêves, souhaits et idées.

Plusieurs artistes connus se sont produits dans le cadre du festival «Salut Poirier», mais l’organisateur affirme qu’il a un souhait très cher: «Mon rêve serait de présenter Ginette Reno dans le cadre de mon festival. Des gros noms comme ça c’est vraiment le fun.»

Pierre Poirier a plusieurs rêves et idées en tête, à preuve il ne nous cache pas qu’il aimerait organiser un autre évènement à Louiseville, sans en dire plus. Toutefois, il a confirmé qu’il travaillait actuellement à planifier le prochain festival de «Salut Poirier».

Bénéfique pour la Maison des Jeunes

Mentionnons en terminant que cette année encore, le festival Salut Poirier a reçu la contribution de la Maison des Jeunes L’éveil jeunesse de Louiseville qui s’est impliquée en s’occupant de l’exposition photos et en ramassant les canettes vides sur le site. «Ça leur a permis d’être plus sensibilisés à l’importance de récupérer et de l’environnement», explique Marc Bellemare, coordonnateur de L’éveil.

Ce dernier a par ailleurs indiqué que l’argent accumulé lors du festival servira à financer en partie le Blitz urbain du 7 juillet prochain.