Une auberge de jeunesse ouvrira à Saint-Mathieu-du-Parc

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Une auberge de jeunesse ouvrira à Saint-Mathieu-du-Parc
Mélody Drapeau et son frère Tom prévoient ouvrir l'Auberge Mandala au cours de l'hiver prochain afin qu'elle soit bien rôdée en prévision de l'arrivée des touristes lors de la saison estivale 2022. (Photo : Bernard Lepage)

TOURISME. Une auberge de jeunesse d’une capacité d’une quinzaine de personnes ouvrira ses portes en 2022 au cœur du village de Saint-Mathieu-du-Parc.   

Ce sont deux résidents de l’endroit, Mélody Drapeau et son frère Tom, qui sont derrière ce projet d’hébergement qui portera le nom d’Auberge Mandala. «Cette bâtisse-là a longtemps été une épicerie avec une station d’essence auparavant. C’était une place centrale dans le village et ça va être bien que ça redevienne vivant comme cela là été longtemps», mentionne Mélody Drapeau.

Au cours du mois de mai, MONK.E, un artiste-peintre et rappeur de Montréal, a peint une immense murale sur l’un des murs de la future auberge. «C’est un artiste de grande réputation qui en a réalisé environ 1500 un peu partout dans le monde», poursuit-elle.

Les deux jeunes promoteurs ne sont pas en terrain inconnu dans ce projet. Jusqu’à son décès à l’été 2020, leur mère Suzanne Loubert tenait les rênes de deux gîtes B&B et du Café Bistro du Village ainsi que de chalets locatifs au lac Bellemare.

Et les auberges de jeunesse, la jeune femme en a aussi fréquenté des centaines au cours de ses voyages autour du globe. «J’ai visité au-delà de 70 pays en sac à dos, explique-t-elle. Ça fait longtemps que je pensais à ouvrir une, mais je ne savais pas que ça allait être dans mon village.»

Au Québec, on dénombre 28 auberges de jeunesse reconnues par la Corporation de l’industrie touristique du Québec (CITQ), dont une à Trois-Rivières. Situé sur la rue Radisson, l’endroit s’apparente davantage à des appartements de transit pour les voyageurs de passage en Mauricie.

L’artiste David Desharnais, alias MONK.E (à gauche) et son assistant Jonathan (à droite), en compagnie de Tom et Mélody Drapeau.

Dans l’esprit de partage

L’Auberge Mandala sera davantage dans l’esprit traditionnel des auberges de jeunesse européenne où les gens se côtoient, partagent et échangent durant leur passage. Dans la cour arrière, les touristes auront aussi l’opportunité d’installer leur tente s’ils préfèrent dormir à l’extérieur. L’auberge en tant que telle comptera des chambres privées, mais une salle-dortoir sera également aménagée.

«Les touristes vont avoir accès à la piscine, au SPA, au jeu de mini-golf. On prévoit aussi installer un mur d’escalade. On veut aussi organiser des excursions dans la nature pour faire découvrir nos endroits secrets dans le coin», précise Tom Drapeau. «Je pense que ça va répondre à un besoin et à Saint-Mathieu, c’est l’idéal parce qu’on est en pleine nature, à côté du parc national et beaucoup de gens qui habitent ici sortent des sentiers battus», renchérit sa sœur Mélody.

En attendant le début de cette nouvelle aventure, frère et sœur Drapeau ont rouvert il y a quelques semaines le Café Bistro du Village et le food truck qui avaient fait relâche en 2020 pour passer du temps précieux avec leur mère. La remorque-resto a d’ailleurs eu droit elle aussi à une œuvre de MONK.E. «Le bistro, c’est les tartares et les salades, mais le food truck, c’est plus la cantine, mais avec un menu original. On a développé des recettes mexicaines et on a aussi une option végé», termine la jeune femme.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires