Un radar pour les amateurs de tir

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Un radar pour les amateurs de tir
Alexis Bilodeau

Les entreprises trifluviennes Novo et Infinition ont uni leurs forces pour créer le LabRadar. Conçu pour les amateurs de tir, cet outil est capable de mesurer la vitesse des projectiles.

On retrouve sur le marché des appareils similaires pour l’entraînement militaire. L’idée cette fois était de concevoir un produit accessible au grand public.

«Beaucoup de gens développent leurs propres projectiles comme loisir. Ils utilisent des appareils assez rudimentaires pour voir à quelle vitesse passe le projectile à des endroits précis de sa trajectoire. Le LabRadar est un produit avec une interface facile à utiliser pour les gens qui n’ont pas nécessairement de formation militaire», explique Alexis Bilodeau, cofondateur de Novo et ingénieur en électricité diplômé de l’UQTR.

Spécialisée dans la fabrication de radars, Infinition s’est chargée de la portion du travail en lien avec la détection de la vitesse.

Tout le reste de la conception du produit (la forme, le boitier, l’interface et le logiciel) a été fait chez Novo avec une équipe de six personnes composée de techniciens en électronique et d’ingénieurs en informatique.

Forme demande aux États-Unis

La demande pour cet appareil est surtout aux États-Unis et en Europe. «La fabrication du produit a créé un engouement. C’était un produit attendu», remarque M. Bilodeau. (A.L.)

Prix de détail

Le prix de détail du LabRadar est de 559 $.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires