Un pas de plus vers la sainteté du Père Frédéric?

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Un pas de plus vers la sainteté du Père Frédéric?
Gabriel Lacerte, accompagné de Guylain Prince. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

Une importante étape a été franchie en ce qui a trait à la canonisation du Père Frédéric. En effet, un dossier médical très complet et prometteur d’une guérison miracle a été déposé à Rome. La dame en question, déclarée au stade final de sa vie, aurait guéri pendant la nuit suivant sa prière au Père Frédéric. Rappelons que la canonisation du Père Frédéric ferait de lui un saint.

« Comme on est présentement en période de Jeux olympiques, je vais vous dresser une image. Le Père Frédéric, avec sa béatification, est actuellement en position de médaille d’argent. S’il obtenait sa canonisation, ce serait sa médaille d’or », a lancé Mgr Martin Veillette, vice-postulateur de la Cause de la canonisation du Père Frédéric. « Son dossier n’a jamais été mis de côté, ce qui est une bonne chose. On a nous ensuite demandé de remplir un dossier médical, ce que nous avons fait. Dans notre dossier de 150 pages, une centaine de pages sont consacrées à la guérison miracle d’une dame de Trois-Rivières dont son oncologue, toujours pratiquant, se souvient encore. »

« J’ai écrit une lettre, en décembre 2020, au Père Giovangiuseppe Califano et le 20 juillet 2021, j’ai eu une réponse très positive dans le dossier qui nous intéresse. Il spécifie avoir espoir que cette guérison puisse être reconnue comme un véritable miracle par la congrégation des Franciscains. »

L’évènement en question aurait eu lieu au début du mois de mai de l’année 1997.

« La dame s’était fait dire de préparer son testament et de mettre ses affaires en ordre. Elle a ensuite reçu un diagnostic de fin de vie avant d’être envoyée aux soins palliatifs, ce qui fait en sorte qu’elle ne recevait plus de médicaments pour contrer la maladie. Elle a alors demandé la présence de l’aumônier de l’hôpital avec qui elle a prié le Père Frédéric. Le lendemain matin, son problème était disparu. Trois jours plus tard, on parlait déjà d’une sortie et elle aura vécu 23 ans de plus, sans mourir du cancer », explique Mgr Veillette.

« Le fait de ne pas mourir de sa maladie est d’ailleurs un prérequis pour qu’on puisse parler d’un miracle, d’un évènement non explicable par la science », renchérit Guylain Prince, franciscain de Trois-Rivières. « Aujourd’hui, on annonce un important développement dans le dossier et il va falloir que cette guérison soit reconnue comme inexplicable par la science pour avoir le titre de miracle. »

Un nouveau sanctuaire?

Cette canonisation pourrait d’ailleurs avoir un gros impact sur le tourisme religieux en Mauricie, notamment à Saint-Élie-de-Caxton où le Père Frédéric y a créé le Calvaire, soit le chemin de croix menant à la montagne. De leur côté, les Franciscains de Trois-Rivières avaient déjà entrepris des démarches afin que la chapelle du Père Frédéric devienne un sanctuaire.

« On avait déjà commencé à bouger de notre côté. Notre chapelle a subi des transformations majeures et on se prépare à ce qu’elle devienne un sanctuaire du Père Frédéric. On va continuer de faire connaître, aimer et prier le Père Frédéric. C’est une chapelle qu’il a lui-même dessinée de ses mains et payer de ses poches. Son tombeau est même ici. Il a fait beaucoup dans sa vie et on a entendu de multiples histoires de guérison. Les 14 dernières années de sa vie, il les a passées au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et il les a passées à visiter les familles, chez elles », explique M. Prince.

« Si notre lieu devient un sanctuaire, nous aurons quelques exigences à remplir. Il va falloir une ouverture régulière des lieux, une présence sur les lieux, des célébrations constantes, en plus d’accueillir les pèlerins. »

Rappelons que le Père Frédéric a été béatifié par le pape Jean-Paul II en 1988. Son sanctuaire offrirait une plus grande visibilité au site et attirerait davantage de croyants en ses lieux.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Isabelle Girard
Isabelle Girard
1 année

L histoire ne c est pas tout à fait passé comme ça c etais là voisine de ma mère et c est elle qui a ammener Mme Germaine Isabelle voir le père Frédéric parce quelle n avait plus de cheveux et il lui restait environ un mois à vivre d après le docteur Carrier ensuite elle etait déménager ma mère la revue plus tard et elle étais complètement guérie ensuite ma mère a laisser une lettre chez le père Frédéric pour le père Gentil Turcotte qui est décédé environ deux semaines plus tard ma mère avait écrit sur la lettre cadeau elle a même écrit a Rome au Vatican et il ont répondue a ma mère que c etait très difficiles d accepte une guérison et que ça prenait au moin 5 ans et sa coûtait de l argent et la signature du médecin ma mère et Mme Isabelle n avait d argent ils lui ont répondu au moin votre amie est guérie