Un organisme qui a parcouru bien du chemin!

Un organisme qui a parcouru bien du chemin!
Valérie Bellerose, directrice de l'organisme.

TRANSPORTS COLLECTIFS. Depuis sa fondation en 2004, la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé a fait beaucoup de chemin. Sa présence sur le terrain est de plus en plus marquée et sa popularité ne cesse de croître en raison de l’ajout de nouveaux services pour permettre d’améliorer la mobilité de la population. En plus des nouvelles navettes Express, l’équipe travaille à faire connaître, entre autres, le circuit de ville à Louiseville, la navette santé et le service de transport interurbain qui vient pallier à la réduction des liaisons offertes par le transporteur Orléans Express. «Ce qu’on s’est donné comme vision, c’est de mettre la mobilité au cœur des décisions. On a toujours des projets. On va chercher de l’argent dans les ministères pour ensuite l’utiliser sur le territoire afin que ça puisse avoir un impact pour la population. On travaille pour les gens et pour améliorer leur mobilité parce qu’on sait que ça peut représenter un problème pour plusieurs citoyens», partage Valérie Bellerose, directrice de l’organisme. «Ce qu’on se rend compte ici, c’est quand il est question de main-d’œuvre, de formation ou de santé, le premier écueil, c’est la mobilité! Si on s’organise pour offrir du transport pour les travailleurs, les étudiants et pour les gens qui ont des besoins en santé, ça permet de les garder chez nous et de vitaliser nos milieux. On garde nos jeunes et nos aînés dans nos territoires ruraux en leur permettant d’avoir accès aux services où ils sont». Désormais, lorsqu’il est question de transport, la référence c’est le transport collectif de la MRC de Maskinongé. «C’est rendu un réflexe pour les gens maintenant. Ils font appel au transport collectif. Notre organisme est appelé à travailler en étroite collaboration avec les entreprises, la MRC ou d’autres organismes. On est devenu un carrefour, comme un guichet unique, en matière de transport sur le territoire. On est présent partout dans la région et on va continuer de travailler fort pour répondre aux besoins des gens de chez nous», précise Mme Bellerose. Dernièrement, le service de transports collectifs de la MRC de Maskinongé a également intégré à ses outils une application mobile accessible sur les appareils mobiles. Cette application permet de gérer son profil d’utilisateur et d’utiliser les services offerts par l’organisme. «Un bon service à la clientèle, c’est primordial! On s’assure de rejoindre les gens avec tous les moyens possibles. On adapte nos services en fonction de ceux qui ne sont pas technologiques, mais aussi à ceux qui le sont. C’est un grand défi, mais jusqu’à maintenant ça va bien et on a tous les outils pour réussir à répondre rapidement à tous les usagers. N’empêche que le meilleur moyen de communication en transport, c’est le bouche à oreille. Les gens utilisent un service, ils sont satisfaits et ils partagent la bonne nouvelle», confirme-t-elle. En 2017, l’organisme a réalisé 23 072 déplacements et si la tendance se maintient, tout porte à croire que ce nombre sera dépassé cette année. En guise d’exemple, l’an dernier, de janvier à juin, 10 879 déplacements ont été réalisés. Lors de cette même période, en 2018, 15 041 déplacements ont été comptabilisés. Le transport collectif voit également son nombre de membres bondir de 250 en moyenne chaque année. Signe que les affaires vont bien! En 2019, la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé célèbrera son 15e anniversaire de fondation. Parions que cet évènement sera dignement célébré et que de nombreuses activités seront organisées. Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires