Un bureau de comté différent des autres

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Un bureau de comté différent des autres
Marie-Pierre Leblanc, attachée politique, Simon Allaire, député de Maskinongé, Lucie Francoeur, adjointe administrative au bureau de circonscription et Marjolaine Cloutier, attachée politique. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

POLITIQUE. Simon Allaire est arrivé en politique avec le goût de servir, de défendre, de représenter, mais aussi de faire les choses différemment.

Le député de Maskinongé profite de l’ouverture de son tout nouveau bureau de circonscription pour annoncer ses couleurs et mettre en place sa nouvelle vision de faire de la politique.

Ce nouveau local à l’allure moderne et contemporaine est désormais accessible à la population…un peu plus tard que prévu. «Honnêtement, ç’a été plus long que prévu faire notre bureau, mais je ne regrette pas ma décision. De voir le résultat final, ce que ça donne, ce que ça va donner à plus long terme et l’impact qu’on va avoir, je suis sincèrement encouragé et fier», lance d’abord Simon Allaire.

L’endroit est décoré de mobiliers au goût du jour et d’un éclairage adaptatif. Il comporte également une salle de conférence, un espace multifonctionnel et culturel, des bureaux ainsi qu’un écran servant à afficher les bons coups de la région, de même que les évènements à venir.

L’équipe du député de Maskinongé a déjà commencé à partager aux organismes du territoire la polyvalence de ce bureau de circonscription. «Quand on dit aux gens qu’ils pourront venir faire une réunion chez nous, ils sont surpris. On comprend parce que c’est nouveau! Ils sont heureux. Souvent, ces gens-là cherchaient des endroits pour pouvoir se réunir. Je pense que ça va être gagnant. Ça démontre que le député s’intéresse à eux, pas seulement lors d’une demande de financement. Un député, ce n’est pas là juste pour donner de l’argent. Je veux comprendre ce qu’ils vivent, mieux comprendre leur réalité et leur dynamique pour bien faire avancer les dossiers», explique M. Allaire.

«Je voulais un endroit accueillant où les gens se reconnaissent. C’est un lieu mobilisateur et rassembleur. J’avais envie de ce concept. Il faut toujours se rappeler qu’on travaille pour les gens de Maskinongé».

«Un député, ce n’est pas là juste pour donner de l’argent»

– Simon Allaire

Une place à la culture

Dans ce nouveau bureau, Simon Allaire a prévu offrir la possibilité aux artistes de la région d’exposer leurs œuvres. «Un ou une artiste par saison aura l’honneur d’afficher des tableaux dans notre bureau parce qu’il sera aussi un lieu de diffusion pour la culture. Nous avons du talent chez nous. C’est important de le mettre en valeur. C’est dans mon intention de faire découvrir les richesses de notre territoire aux gens qui viendront nous voir», reconnait-il.

Le député caquiste assure qu’il aura une oreille attentive aux besoins du milieu et il espère que le passage des citoyens à son bureau soit des plus agréables. «L’idée, c’est que les gens se sentent bien lorsqu’ils viennent voir leur député. Je suis un gars accessible et je le serai toujours».

Vulgariser la politique

Simon Allaire s’est également donné la mission de faire connaître davantage les rouages de la politique. «Je veux offrir l’opportunité à la population de se rapprocher de leur député et de la politique. Il est entre autres prévu de donner des petits cours d’éveil à la politique. On va cibler des classes qui vont venir ici, soit le lundi ou le vendredi. Je veux apprendre à ces jeunes-là mon travail, ce que je fais ici dans la circonscription, ce que je fais quand je suis à Québec et le rôle de mon équipe. Je veux partager la dynamique d’une vie en politique. On a déjà une présentation ludique là-dessus. On a une salle qui se prête bien à ça. Ça va être très amical. C’est mon intention de rapprocher les jeunes de la politique», indique le père de famille.

Le bureau de circonscription de Simon Allaire est situé au rez-de-chaussée de la nouvelle Clinique dentaire Gagnon sur le boulevard Saint-Laurent Est à Louiseville.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des