Un 100e don de sang et de plasma pour Yvon Bérard

Un 100e don de sang et de plasma pour Yvon Bérard
Yvon Bérard cumule aujourd'hui 101 dons de sang et de plasma.

LOUISEVILLE. Franchir la barre des 100 dons de sang et de plasma, c’est l’exploit que vient d’atteindre Yvon Bérard.  Le citoyen de Louiseville contribue à sauver des vies depuis l’âge de 16 ans. C’est d’ailleurs avec fierté qu’il a présenté à l’Écho de Maskinongé sa collection d’épinglettes en forme de goutte de sang offertes par Héma-Québec. À chaque tranche de cinq ans, il a reçu une nouvelle épinglette si bien que la collection commence à être assez importante. «J’ai commencé très jeune à donner du sang. Je n’ai jamais eu aucun problème de santé. Je profite de la santé que j’ai pour donner. Ça fait du bien et ça sauve des vies», témoigne-t-il. Si l’on tient compte qu’un seul don de sang peut contribuer à sauver quatre vies, le moins que l’on puisse dire c’est qu’Yvon Bérard en a sauvé beaucoup de gens tout au long de sa propre vie. «J’ai toujours un bel accueil et je suis bien traité chaque fois que j’y vais. Les bénévoles et les employés s’occupent bien de nous. J’avais comme objectif d’atteindre 100 dons pour mes 75 ans, mais finalement j’aurai réussi avant», souligne avec le sourire l’homme de 73 ans, originaire de Saint-Barthélemy. M. Bérard a toujours participé aux collectes de sang locales jusqu’en septembre dernier où il a décidé de contribuer volontairement à la réserve de plasma. «La différence c’est que pour donner du sang, tu dois attendre 56 jours avant de pouvoir en redonner. Le plasma, lui, c’est seulement six jours d’attente avant d’y retourner», précise M. Bérard. Depuis le début de l’année, il a déjà offert 10 dons de plasma aux installations de Plasmavie à Trois-Rivières. Il n’écarte toutefois pas la possibilité de redonner du sang dans le futur.

«À mon âge, je suis heureux de pouvoir continuer de faire une différence dans la vie des gens» – Yvon Bérard

«C’est ma bonne action. On m’a dit qu’il n’y avait pas d’âge maximum pour donner. Quand je suis à Trois-Rivières pour des commissions, je suis rendu. J’en profite pour faire un don et ça permet d’aider des personnes qui n’ont peut-être pas la même chance que moi d’être en santé». Programme reconnaissance des donneurs Afin de souligner l’engagement et l’importance des donneurs, Héma-Québec a créé un programme de reconnaissance pour ceux et celles qui, comme Yvon Bérard, aident à améliorer la qualité de vie des malades ou à leur sauver la vie. Le Louisevillois est devenu un grand ambassadeur d’Héma-Québec. Il pourrait notamment être invité à des soirées officielles de reconnaissance et recevra un certificat honorifique à chaque 25 dons, jusqu’à ce qu’il atteigne 200 dons. À quoi sert le Plasma? Le plasma est la partie liquide du sang qui facilite la circulation des autres composants sanguins dans l’organisme et dans laquelle baignent trois types de cellules: les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Il constitue 55 % du volume total du sang. Il est formé à 90 % d’eau et est riche en protéines. Le plasma est utilisé pour fabriquer des médicaments pour les personnes aux prises avec un système immunitaire déficient, favorise l’arrêt des hémorragies et permet de soigner les grands brûlés. Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires