Technologies de l’information : maillage entre le milieu des affaires et de l’éducation

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Technologies de l’information : maillage entre le milieu des affaires et de l’éducation
Alexandre Ollive, directeur général de GROUPÉ. (Photo : Audrey Leblanc)

RÉGION. Plus de 80 personnes issues du milieu des affaires et de l’éducation ont pris part vendredi à un panel dans le but de développer l’expertise régionale dans le domaine des technologies de l’information (TI).

Ce premier panel est l’aboutissement de près de deux ans de travail. Actuellement, le secteur des TI offre plus de mille emplois dans notre région. D’ici trois ans, ce sont 800 nouveaux emplois qui seront à combler.

«Cette journée est un pas de plus pour innover dans la façon de former les futurs employés afin de répondre aux besoins du marché, explique Alexandre Ollive, directeur général de GROUPÉ. Plus que jamais, les TI jouent un rôle important pour notre région dans tous les milieux comme la transformation alimentaire, le transport et la culture. Toutes les entreprises intègrent des produits et services issus des TI.»

Les gens présents autour de la table avaient tous un objectif commun : celui de faire de la région le 3e pôle en TI au Québec. «Un arrimage est nécessaire entre nos ambitions et nos moyens d’atteindre nos objectifs. Cette journée et les suites de celle-ci permettront d’en discuter, d’identifier les besoins et les compétences et d’imaginer des solutions concrètes de développement», soutient le recteur de l’UQTR, Daniel McMahon.

«On constate un écart assez important entre les compétences acquises sur les bancs d’école par les diplômés de la Mauricie et les besoins réels des entreprises, renchérit le ministre Jean Boulet. Cette journée a permis de prendre connaissance de cette réalité. À terme, l’objectif sera d’assurer la formation d’une main-d’œuvre compétente et suffisante pour soutenir la croissance des entreprises dans le secteur des TI en Mauricie.»

En 2 ans, les entreprises en TI de la Mauricie ont créé plus de 400 nouveaux emplois, pour un total de 1 115 emplois actifs.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des