Solidaires à la cause de l’eau

Solidaires à la cause de l’eau
Cherine Akkari, coordonnatrice du Plan directeur de l'eau, Amélie St-Yves, coordonnatrice de projets, Michel Lambert, directeur et Delphine Deléglise, recherchiste et chargée de projet pour AGIR Maskinongé.

Forum citoyen «Tous liés par la rivière Maskinongé»

ENVIRONNEMENT. L’Association de la gestion intégrée de la rivière Maskinongé (AGIR Maskinongé)  tenait un premier forum citoyen sur l’eau cet automne à Saint-Gabriel-de-Brandon, auquel participaient des acteurs clés du territoire de la MRC de Maskinongé. Cet événement avait pour objectif de mobiliser les citoyens, les agriculteurs, les élus et les organismes autour du Plan directeur de l’eau (PDE). En plus de renouveler l’engagement de la population et des organisations qui avait été initié en 2006, cette activité permettait également de développer le sentiment d’appartenance des citoyens à l’égard de leurs sous bassins respectifs et d’initier une campagne de sensibilisation visant l’implication des jeunes envers l’eau. «Plus de 80 personnes, partenaires et acteurs du milieu ont répondu positivement à notre invitation. La participation a été très bonne. C’est un immense succès. Les gens ont passé la journée avec nous pour discuter de la gestion intégrée de l’eau par bassin versant», se réjouit Michel Lambert, directeur d’AGIR Maskinongé. Lors de cette journée, l’organisme a aussi dressé le bilan du PDE,  a présenté l’approche préconisée pour chaque sous-bassin versant et a finalement dévoilé des pratiques inspirantes en matière de gestion de l’eau, notamment dans les domaines de l’agriculture, en foresterie et au niveau municipal. Des ateliers et des échanges étaient également au menu. «Nous avons jugé opportun de réunir le milieu pour présenter le bilan de nos actions et dresser les perspectives futures par rapport à nos prochaines actions. Les gens ont été invités à nous faire part de leurs préoccupations actuelles et des solutions qui pourraient être apportées», rapporte M. Lambert. «Au terme de ce forum, je retiens la solidarité qui s’est manifestée à l’égard de la cause de l’eau. Les gens ont renouvelé leur volonté d’action et leur engagement en faveur de l’eau. Je pense que c’est le plus beau message qu’on pouvait recevoir. Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais les gens sont prêts à mettre les efforts pour atteindre nos objectifs». En terminant, AGIR Maskinongé a profité de cet événement pour annoncer son adhésion à l’application citoyenne et mobile Ubiquit’eau. Cet outil gratuit permet à la population de signaler à l’organisme des enjeux liés à l’eau en tout temps. Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires