Une longue tradition rassembleuse

Une longue tradition rassembleuse
Pierrette Plante, présidente du Noël du pauvre de Louiseville, Mathieu Noël, pharmacien à la Pharmacie Jean Coutu de Louiseville et président d'honneur 2019, François Quintal, propriétaire du restaurant La Porte de la Mauricie et de la Halte 174 et Josette Quintal, gérante de la Porte de la Mauricie. (Photo : Photo courtoisie – Nathalie Martel)

Noël du pauvre de Louiseville

GÉNÉROSITÉ. Plus de 500 personnes ont pris part au traditionnel souper spaghetti organisé par le Noël du pauvre de Louiseville. Cet événement incontournable avait lieu au restaurant La Porte de la Mauricie d’Yamachiche, dans une ambiance festive, le 13 novembre dernier.

Cette 29e édition était somme toute particulière puisque la direction du restaurant, qui offre gracieusement le repas, a annoncé qu’elle ne pourrait plus accueillir l’activité sous sa forme actuelle à l’avenir en raison d’un nouveau projet qui vise à exploiter différemment ses salles de réception à grande capacité afin de les rentabiliser davantage.

La diminution du nombre d’événements réunissant des centaines d’invités explique, entre autres, cette décision de l’établissement de revoir la vocation de ses salles.

Malgré tout, La Porte de la Mauricie a quand même profité de l’occasion pour rassurer la population quant à son implication dans la cause. La famille Quintal prévoit continuer d’appuyer le Noël du pauvre de Louiseville, mais sous une nouvelle formule qui sera dévoilée au cours des prochains mois.

Il faut dire qu’au niveau logistique, stationner près de 500 voitures près du restaurant, depuis l’aménagement d’un espace réservé aux camions, devenait également un casse-tête.

Partenaire de longue date

Le souper spaghetti représentait la plus importante entrée d’argent pour le Noël du pauvre de Louiseville. Ce n’est pas sans un pincement au cœur que la présidente a appris la nouvelle lors des dernières semaines.

«C’est ma 16e année comme présidente. Chaque fois, cet événement était un grand succès. C’était un beau rassemblement et un rituel. On vendait 550 billets et ça avait lieu à guichet fermé. Le repas a toujours été offert gratuitement par le restaurant et le personnel travaillait bénévolement. L’argent amassé par la vente des billets revient entièrement au Noël du pauvre. La communauté était attachée à cet événement-là», rapporte Pierrette Plante, en précisant que cette année, l’activité a permis d’amasser 13 465 $ pour la cause.

D’ailleurs, Mme Plante se réjouit de l’engagement de La Porte de la Mauricie de maintenir son appui au Noël du pauvre de Louiseville. «J’appréhendais ce moment-là. M. Quintal m’a rassuré quand il a dit qu’il souhaitait continuer de s’impliquer, mais sous une nouvelle formule. La cause est importante pour eux et ils veulent encore nous soutenir. J’accueille ça avec beaucoup de joie et les gens sont très reconnaissants de leur générosité», souligne-t-elle.

Lors de cette 29e édition, le Noël du pauvre de Louiseville a tenu à rendre un hommage spécial à La Porte de la Mauricie ainsi qu’aux établissements scolaires de Louiseville pour leur excellente collaboration tout au long des dernières années.

«Nous avons un milieu engagé et nous avons une population généreuse qui se serre les coudes pour aider les plus démunis et les personnes vulnérables. C’était important pour nous de souligner l’apport de ces précieux collaborateurs-là», conclut Pierrette Plante.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des