Sarrasin: beaucoup plus que de la galette

Par superadmin
Sarrasin: beaucoup plus que de la galette
Réjean Beaudoin

PROMOTION. Le Pays du sarrasin s’activera dans les prochains jours afin de promouvoir la traditionnelle galette, mais également les produits dérivés du sarrasin à l’occasion de la 38e édition du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville.

C’est d’ailleurs la mission de la Confrérie des sarrasins depuis sa naissance en 1997. Chapeautée par son président Réjean Beaudoin, la confrérie défend le sarrasin tant dans la région qu’à l’extérieur. «Les gens associent beaucoup le sarrasin à la galette alors qu’il y a plusieurs autres produits à faire découvrir à base de sarrasin. C’est le travail de la confrérie de faire découvrir ça. Notre mission nous amène aussi à faire la promotion de la région et à organiser des campagnes de financement», souligne M. Beaudoin.

À travers le temps, les efforts ont été nombreux pour promouvoir le sarrasin. On note parmi les actions de la confrérie et des gens du milieu la création, en 2011, d’une Table de concertation du sarrasin dans la MRC de Maskinongé. Cette table, composée de près d’une vingtaine de membres a permis de faire des avancements importants. Certains restaurateurs locaux ont intégré le sarrasin à leur menu alors que des artisans locaux ont décidé de confectionner des produits à base de sarrasin. Puis, des chefs de la région utilisent maintenant ce produit dans leurs recettes.

«Tout dépend du vouloir du milieu. On essaie depuis plusieurs années de sensibiliser les commerçants locaux et les restaurateurs à faire la promotion du sarrasin, peu importe la manière. Il faut mettre de l’avant le sarrasin et l’utiliser. C’est une richesse que nous avons et il faut que les gens d’ici y fassent un clin d’œil!», ajoute M. Beaudoin.

Le sarrasin… et ses dérivés

Le sarrasin peut être utilisé de plusieurs façons. On l’utilise entre autres pour faire de la farine, des pâtes alimentaires, des crêpes, des galettes, du pain, des muffins, des craquelins, des bagels, des bretzels, des biscuits, des gâteaux, des tortillas, de la bière ainsi que du miel. Au cours des dernières années, des artisans locaux ont également décidé de créer des oreillers, du savon et un protège-cou avec du sarrasin. Des produits qui sont disponibles à plusieurs endroits de la région. Parmi les meilleurs vendeurs on note la Pousse-Santé, l’épicerie santé Chez Flora, la Tabagie Grand-Père de Louiseville, le Magasin général Le Brun de Maskinongé ainsi que le Magasin général Chez Méo de Saint-Élie-de-Caxton.

Projets

Dès l’an prochain, la Confrérie des sarrasins entend déposer un projet au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) afin de promouvoir davantage le sarrasin sous toutes ses formes. Finalement, dans le cadre de son 20e anniversaire en 2017, la confrérie souhaite lancer un tout nouveau livre de recettes. Celui-ci contiendra l’historique de la confrérie, sa mission et des recettes à base de sarrasin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires