Saint-Paulin: la population favorable au projet

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Saint-Paulin: la population favorable au projet
Ce bâtiment appartenant à la Caisse Desjardins de l'Ouest de la Mauricie deviendra la propriété de la Municipalité de Saint-Paulin en septembre prochain. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

Acquisition de la caisse Desjardins

SAINT-PAULIN. Trois mois, c’est la période de temps que se donne l’administration municipale de Saint-Paulin pour finaliser l’achat de la bâtisse du centre de services local de la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie.

Le conseil municipal de Saint-Paulin tenait une séance publique d’information, à la mi-juin, pour partager à la population les grandes lignes de son projet qui consiste à devenir propriétaire du bâtiment de la caisse afin d’y relocaliser son hôtel de ville, mais également pour discuter de l’avenir des services de proximité et du Plan d’utilisation des immeubles municipaux. «Plus de 70 personnes ont assisté à cette rencontre. On a présenté le dossier qui concerne l’achat du bâtiment de la caisse avec tout le contexte. La réaction des gens a été très positive», explique Serge Dubé, maire de Saint-Paulin.

La municipalité peut ainsi franchir une nouvelle étape dans ce dossier. «La promesse d’achat a été acceptée à l’unanimité. Les autorisations de signature ont été données.  À partir du 17 juin, on s’est donné 90 jours pour finaliser le contrat. Ce délai va nous permettre de faire toutes les inspections nécessaires sur le bâtiment pour s’assurer que tout est correct», précise le maire.

Cet investissement de l’ordre de 451 300 $ garantit à la municipalité le maintien des services bancaires pour une période de sept ans. L’institution financière deviendra locataire d’un espace de 3 158 pieds carrés pour des bureaux et le guichet automatique, ce qui représente un déboursé de 287 378 $ pour toute la durée de l’entente. Ce montant sera payé en un versement à la signature du contrat de location. Le solde restant de 163 922 $ sera financé par Desjardins sans intérêt pendant 10 ans. «Il fallait l’appui de la population avant d’aller de l’avant et on l’a eu. Ce projet va nous permettre de relocaliser notre administration à des coûts minimes. On a aussi acheté du temps pour conserver notre service bancaire de proximité», soutient M. Dubé.

Plan d’utilisation des bâtiments municipaux

La Municipalité de Saint-Paulin a également profité de cette rencontre citoyenne pour présenter à la population son Plan d’utilisation des bâtiments municipaux. «On sait maintenant ce qu’on va faire de nos différents bâtiments. À partir de maintenant, on enclenche le processus des plans d’aménagement pour nos édifices municipaux. On va regarder les besoins, ce qu’il faut pour les rendre accessibles et fonctionnels. Pour la bâtisse de la caisse qui deviendra notre hôtel de ville, on pourrait entrer dès demain, car c’est pratiquement clé en main. On va regarder les améliorations qu’on doit faire et on va s’assurer d’ajouter les couleurs de la municipalité», mentionne Serge Dubé, en rappelant que le nouveau bureau municipal sera accessible au début de la prochaine année.

En ce qui concerne les bâtiments religieux que la municipalité avait acquis à la fin de 2017, seule la vocation de l’église sera revue puisque le presbytère abritera toujours la clinique médicale. «On va aménager une chapelle dans la sacristie pour régler la question du culte. La partie qui sera la plus longue, c’est l’aménagement de la salle de spectacle et d’exposition dans l’église. Ça demande plus de travaux de recherche et de consultation pour remettre le bâtiment à niveau au plan physique et aux normes sur le plan de la sécurité. Il faut aussi prévoir tous les services qui sont présents dans une salle de spectacle normalement. Et, il faudra faire des travaux sur l’acoustique, car nous avons un petit problème de résonance à l’intérieur de l’église. Tout va se faire progressivement», croit-il.

Saint-Paulin ne prévoit d’ailleurs pas faire l’inauguration de cette salle d’environ 250 places avant 2021.

Quant au Centre multiservice Réal-U. Guimond, celui-ci accueillera les organismes communautaires. «Tous ces changements viennent sécuriser nos services de proximité dans plusieurs domaines. Ça ouvre la porte à plein de développements, surtout au niveau des arts et de la culture, mais aussi au niveau récréatif. La limite de ça, ce sera l’imagination et l’engagement citoyen. Les gens chez nous ont des idées et sont enthousiastes. La table est mise pour plusieurs progrès à Saint-Paulin», conclut avec optimisme Serge Dubé.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des