Saint-Étienne-des-Grès: la mairie change d’adresse

Par superadmin

Ça bouge à Saint-Étienne-des-Grès, au sens propre comme au figuré! Après plus de deux ans de négociations et de démarches, l’hôtel de ville est sur le point de déménager dans l’immeuble voisin, qui abritait l’ancienne caisse populaire Desjardins. Une étape qui constituera en quelque sorte le coup d’envoi d’une année 2013 particulièrement riche en projets et travaux de tous genres…

«Plus spacieux et accessibles, les nouveaux locaux permettront, dans un premier temps, d’améliorer la qualité des services offerts aux citoyens, et ce, à compter du 25 mars prochain, estime le maire, Robert Landry. Ils seront également plus pratiques pour les élus, notamment parce qu’ils comprennent une salle dans laquelle se tiendront dorénavant les séances publiques du conseil: il ne faudra donc plus se rendre à la salle communautaire, comme c’était le cas auparavant.»

Cela dit, si la réfection intérieure du nouvel hôtel de ville tire à sa fin, il ne faut pas croire que les travaux seront terminés pour autant! Dans les prochaines semaines, la municipalité prévoit en effet débuter la modification de la façade du bâtiment. En parallèle, elle compte se pencher sur l’avenir de l’actuel hôtel de ville.

«À ce chapitre, mentionnons que La Fondation Rues principales, de concert avec un comité local, a déjà échafaudé quelques scénarios sur la vocation que pourrait avoir cette bâtisse. La vente de la propriété, de même que sa démolition, afin de permettre l’aménagement d’un parc urbain, sont notamment envisagées.»

Un développement qui se poursuit

Par ailleurs, les projets seront loin de se limiter à ces deux seuls bâtiments! Entre bien d’autres, Saint-Étienne-des-Grès souhaite mieux aménager la sortie 202 de l’autoroute 55, en provenance de Trois-Rivières. «Au cours des prochains mois, divers végétaux, plantes et arbres seront plantés à cet endroit ayant fait l’objet d’un développement commercial important récemment», poursuit M. Landry.

La municipalité veut également profiter de la saison estivale pour réaliser quelques travaux de réfection de rue. Le projet le plus important est sans doute celui de la rue Saint-Joseph, où des investissements d’environ 700 000$ sont prévus pour refaire l’ensemble des infrastructures souterraines, c’est-à-dire les systèmes d’égouts et d’aqueducs.

Enfin, Robert Landry aimerait que Saint-Étienne-des-Grès mette en vente, prochainement, le vaste terrain vacant qu’elle possède à proximité de la COOP Santé et de la salle communautaire. Son souhaite est d’intéresser un promoteur immobilier qui s’engagerait à y bâtir des condos destinés à une clientèle de retraités.

«Si tout se déroule bien, un tel projet pourrait démarrer dès la fin 2013 ou le début 2014. L’endroit est vraiment idéal pour cette clientèle, d’autant plus que nous envisageons de le relier au centre-ville par le biais d’un agréable sentier pédestre.»

Finalement, un nouveau projet domiciliaire de 33 terrains devrait prendre son envol au cours des prochaines semaines dans le prolongement de la rue Des Seigneurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires