Saint-Élie: l’école primaire évacuée par mesure préventive

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Saint-Élie: l’école primaire évacuée par mesure préventive
L'école primaire Villa-de-la-Jeunesse de Saint-Élie-de-Caxton (Photo : archives)

ÉDUCATION. L’école primaire Villa-de-la-Jeunesse de Saint-Élie-de-Caxton a été évacuée ce matin par mesure préventive.

Une équipe d’ingénieurs a constaté de petites fissures à la suite d’une inspection visuelle réalisée jeudi dernier et a recommandé de procéder au déneigement de la toiture.

«Avec les précipitations qu’on annonce prochainement, c’était la priorité de déneiger l’établissement. Pour  faciliter l’opération, nous avons déterminé qu’il serait préférable d’évacuer l’école. Un ingénieur et une directrice des ressources matérielles sont sur place pour évaluer les lieux», indique Renée Jobin, responsable des communications à la Commission scolaire de l’énergie.

La décision d’évacuer l’école a été prise vers 10h30 ce matin. Les parents ont été aussitôt avisés et les élèves ont été retournés à la maison.

Une décision sera prise dans les prochaines minutes à savoir si l’établissement demeurera fermé pour les derniers jours de la semaine. Si tel était le cas, les élèves seraient transférés à l’école Les Explorateurs du secteur Shawinigan-Sud jusqu’à la réouverture de leur école.

«Tout est prêt pour les accueillir, mais avant de prendre la décision, l’ingénieur doit évaluer la situation», conclut Mme Jobin.

Saint-Élie-de-Caxton prête à venir en aide

Joint par téléphone, le maire de Saint-Élie-de-Caxton indique que la municipalité collabore avec la commission scolaire et les autorités. «Nous sommes intervenus ce matin à la demande de la Sûreté du Québec. Nous avons sécurisé cette section de la rue Principale afin de s’assurer que la circulation automobile n’empiète pas sur le terrain de l’école», rapporte Robert Gauthier, maire de Saint-Élie-de-Caxton.

De plus, la municipalité est en constante communication avec la direction de la Commission scolaire de l’Énergie afin de répondre aux besoins exprimés, notamment pour loger temporairement les élèves et le personnel. «Dépendamment des décisions qui seront prises, on pourrait leur prêter des locaux pour le service de garde très tôt le matin. Notre centre communautaire contient une grande salle  et de plus petites salles au sous-sol. On a offert ces locaux à l’école s’ils en avaient de besoin. Nous sommes bien ouverts à les aider et à les accommoder.»

(Avec la collaboration de Pier-Olivier Gagnon)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires