Saint-Élie-de-Caxton aura son exemption

Photo de Pier-Olivier Gagnon
Par Pier-Olivier Gagnon
Saint-Élie-de-Caxton aura son exemption
Tout semble indiquer que les carrioles pourront à nouveau être utilisées dans les rues de Saint-Élie-de-Caxton cet été. (Photo : Photo Pier-Olivier Gagnon)

Balades en carrioles

TOURISME. La Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton devrait recevoir sous peu la dérogation qu’elle attendait du ministère des Transports du Québec (MTQ) visant à autoriser la circulation de ses carrioles dans les rues du village assurant ainsi la poursuite des balades audioguidées.

Selon ce qu’a appris l’Écho de Maskinongé, Saint-Élie-de-Caxton aurait réussi à convaincre les ingénieurs spécialisés en sécurité routière du MTQ lors de rencontres tenues ces derniers mois.

En effet, des spécialistes du MTQ se seraient déplacés dans la municipalité pour mieux comprendre le déroulement de l’activité, les équipements utilisés et les protocoles de sécurité mis en place pour éviter tout accident.  Plus tôt cet hiver, la municipalité rapportait qu’aucun accident n’avait d’ailleurs été enregistré depuis la création de cette activité, il y a 12 ans.

En décembre dernier, l’attraction phare de l’industrie touristique de Saint-Élie-de-Caxton a été déclarée illégale en vertu de l’article 428 du Code de la sécurité routière qui stipule que personne ne peut prendre place dans une remorque en mouvement à moins que le chemin utilisé soit fermé à toute autre circulation suite à des plaintes logées par des citoyens à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

D’ailleurs, selon nos sources, cette autorisation de circuler avec les carrioles ferait actuellement l’objet d’un amendement au Code de la sécurité routière.

En pleine préparation pour la prochaine saison touristique, le Bureau d’accueil touristique de la municipalité est toujours en attente de la confirmation écrite du ministre François Bonnardel avant de compléter sa programmation estivale et en faire le dévoilement officiel. Le décret ministériel serait à l’étape de la rédaction par les fonctionnaires.

Chaque année, des milliers de touristes visitent Saint-Élie-de-Caxton, notamment pour découvrir l’histoire du village et le contenu original de ces balades audioguidées. Déjà,

1200 réservations par autobus sont entrées au Bureau d’accueil touristique de Saint-Élie-de-Caxton sans savoir si l’activité était pour être de retour ou non. Depuis le début des balades, plus de 100 000 personnes ont vécu cette expérience unique.

La Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton entamera cet été la dernière année de son contrat de diffuseur des œuvres de Fred Pellerin pour son audioguide. Le maire Robert Gauthier a déjà prévu entamer des discussions avec l’agente du populaire conteur pour voir les possibilités de renouveler cette entente.

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des