Réouverture du Baluchon Éco-Villégiature le 18 juin

Photo de Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Par Rédaction - L'Écho de Maskinongé
Réouverture du Baluchon Éco-Villégiature le 18 juin
Sur la photo: Patricia Brouard, directrice générale adjointe et Louis Lessard, président-directeur général, amoureux de ce fabuleux domaine depuis 30 ans. (Photo : courtoisie)

Le Baluchon Éco-Villégiature de Saint-Paulin annonce qu’il rouvrira ses portes le 18 juin prochain pour l’ensemble des activités autorisées.

Une grande famille
Le Baluchon, c’est 130 employés, des gens d’ici, engagés et passionnés. Toutes les équipes se mobilisent en vue de la réouverture dans une ambiance familiale et authentique.

25 km2 de grands espaces verts
Le domaine protégé de 25 km2 offre aux amoureux du plein air un contact privatif avec la nature et un décor incomparable. Passionné du plein air et cet immense territoire, Louis Lessard, président-directeur général vous partage son souhait : «Ce que j’aime le plus, c’est ce territoire naturel qui inspire le bien-être. On est là pour donner du bonheur et quand je vois mes clients heureux, c’est mon bonheur !»

Une vitrine de produits locaux
Issu à 80% des produits locaux en partenariat avec les fermes du voisinage, l’Éco-café Au bout du monde offre un menu savoureux concocté à partir d’ingrédients naturels. «Je crois qu’en tourisme nous avons des opportunités exceptionnelles de rencontrer des gens qui pensent comme nous. Être attentif aux autres est une valeur d’hôtelier, partager leur passion, c’est une véritable gâterie», affirme Patricia Brouard, directrice générale adjointe du Baluchon.

Un hébergement sécuritaire
De l’accueil jusqu’au départ, tout est pensé et adapté aux normes reconnues. Les toutes nouvelles chambres décorées et toutes inspirées de la nature et de l’histoire de Saint-Paulin sont désinfectées en profondeur après chaque location.

Amoureux des animaux
Pour Nicolas et Rebecca, responsables de la Ferme Le Baluchon, leur récompense est de voir quotidiennement le bien-être de leurs animaux : vaches Highland, cochons, moutons, poules et yacks. « On applique les préceptes du développement durable et de l’agriculture raisonnée qui favorisent des systèmes d’exploitation plus économes en ressources et plus respectueux de l’environnement.»

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des