Québec solidaire entre dans la danse

Photo de _L'Écho de Maskinongé
Par _L'Écho de Maskinongé
Québec solidaire entre dans la danse
La formation politique Québec solidaire présente ses candidats dans les différentes circonscriptions de la Mauricie. Sur la photo nous distinguons les candidats Pierrette Doucet dans Laviolette

Cette année, un nouveau joueur entre dans la danse des élections provinciales. Avec cinq candidats en Mauricie, la formation politique Québec solidaire sera présente dans tous les comtés.

Dans la région, les représentants de Québec solidaire allieront un mélange de jeunesse et d’expérience lors du prochain scrutin. Avec une plate-forme électorale qui se consacre à la promotion et à la défense du bien commun, de la justice sociale et de l’égalité entre les femmes et les hommes le parti cherche à se faire connaître et à bâtir un Québec de justice, d’égalité et de solidarité. «Nous sommes conscients que notre parti ne sera pas au pouvoir après les élections. En premier lieu, nous voulons faire sortir le vote et forger les fondations de notre formation politique,» admet André Lemay, candidat dans la circonscription de Trois-Rivières.

Pour ce baptême électoral Québec solidaire mise sur deux étudiants dans les comtés de Saint-Maurice et de Champlain. Dans St-Maurice, Marianne Mathis, une jeune femme de 19 ans qui étudie les sciences humaines au Cégep de Trois-Rivières, briguera les suffrages. Du côté de Champlain, le parti délègue son plus jeune candidat. Âgé de 18 ans, Alex Noël fera la lutte à la députée sortante Noëlla Champagne. «Oui, je suis jeune. Ça ne me fait pas peur parce que je pense que les jeunes ont aussi leur place sur la colline parlementaire de Québec. Je crois en Québec solidaire et que celui-ci est le parti le plus viable dans Champlain,» expose Alex Noël.

Au sein de la circonscription de Laviolette, Pierrette Doucet sera opposée à la ministre Julie Boulet. Cette artiste peintre n’en sera pas à son premier contact avec le monde politique puisque qu’elle a déjà été la représentante régionale au comité national des femmes du Parti québécois en plus d’avoir fondé la Coalition des citoyens de Mékinac.

Pour sa part, Mario Landry affrontera la députée libérale Francine Gaudet dans le comté de Maskinongé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires