Québec interdit tout rassemblement intérieur ou extérieur

Stéphane Lévesque
Québec interdit tout rassemblement intérieur ou extérieur

CORONAVIRUS. Dans l’objectif de maximiser la protection de la population du Québec, le Conseil des ministres a adopté, vendredi, un décret visant à renouveler l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 29 mars prochain. Le décret précise notamment que l’interdiction de rassemblement s’appliquera dorénavant à tout rassemblement intérieur ou extérieur.

Cette interdiction s’applique à tout type de rassemblement, à l’exception de ceux :

  • requis dans un milieu de travail qui n’est pas visé par une suspension du gouvernement du Québec, à condition que les employés maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;
  • dans un lieu public visant à obtenir un service ou un bien (commerces, services gouvernementaux, etc.), et qui n’est pas visé par une suspension du gouvernement du Québec, à condition que les clients maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;
  • dans un moyen de transport, à condition que les usagers maintiennent, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre eux;
  • réunissant des occupants d’une résidence privée, ou de ce qui en tient lieu, et toute autre personne leur offrant un service ou dont le soutien est requis. Les personnes offrant un service ou apportant un soutien doivent maintenir, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres avec les occupants.

Également, les rassemblements extérieurs sont permis lorsqu’une distance minimale de deux mètres est maintenue entre l’ensemble des personnes, sauf s’il s’agit de personnes qui habitent la même résidence privée.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires