Quelques astuces pour remonter votre cote de crédit

Publireportage
Quelques astuces pour remonter votre cote de crédit

Ce n’est pas un secret, une mauvaise cote de crédit peut vous compliquer la vie pour accéder à certains biens et services ou emprunter. C’est décidé, vous avez en tête de refaire votre réputation financière ! Mais par où commencer ? Suivez le guide !

Comprendre votre dossier de crédit

Pour savoir comment rebâtir votre crédit, vous devez avant tout comprendre ce qui a pu influencer votre cote. Différents facteurs impactent votre score, et c’est à ces derniers que vont prêter attention les créanciers :

  • Les retards accumulés sur vos remboursements,
  • Vos antécédents de faillites ou de dettes prises en charge par des agences de recouvrement,
  • Votre utilisation du crédit disponible,
  • La durée d’existence de votre compte,
  • Les nouvelles demandes de crédit,
  • Ou encore le nombre et la variété de vos prêteurs.

Difficile de connaître le détail exact des calculs qui ont mené à votre cote de crédit, mais ces éléments devraient vous aider à porter un regard plus éclairé sur le score qui vous est attribué ! À partir de là, vous pouvez établir un budget mensuel pour identifier les sources de votre surendettement pour d’une part, mieux gérer vos dépenses dans la durée et d’autre part, mettre en place des mesures pour redresser votre dossier de crédit.

Toutefois, améliorer votre cote de crédit prend du temps et vous pourriez avoir besoin d’emprunter rapidement. Saviez-vous qu’il existe des sources de financement pour mauvais crédit? Vous pouvez déposer une demande de financement à des compagnies comme Crédit Matik qui peut vous accorder un prêt sans enquête de crédit en moins de 24 heures.

Payer vos factures à temps

Prenez l’habitude de vous acquitter de vos dettes de carte de crédit avant même la date d’échéance. N’attendez pas la date limite, on n’est jamais à l’abri d’un bug informatique ou d’un petit délai qui entraînerait du retard dans le paiement de vos factures. Vous y prendre en avance vous permet aussi de vous organiser et de mettre en place les mesures nécessaires pour vous assurer de rembourser vos prêts.

Rembourser la totalité de vos dettes

Bien qu’il existe un paiement minimum qui vous permet d’être en règle à la fin du mois, efforcez-vous de payer la totalité de vos factures autant que faire se peut. Si c’est arrangeant sur le moment, ne rembourser que le montant minimum de votre carte de crédit génère en réalité des frais reportés sur les mois suivants, ce qui peut rapidement mener à votre surendettement.

N’utiliser qu’une partie de votre crédit disponible

Utiliser plus de 50% de votre limite de crédit est désavantageux pour votre cote de crédit. Pour les prêteurs, c’est un signal que vous représentez un risque de ne pas parvenir à rembourser vos dettes, même si dans les faits, vous y arrivez. Dans l’idéal, ne dépassez pas 35% d’utilisation du crédit qui vous est accordé.

Demandez un plafond assez élevé pour être sûr de ne jamais l’atteindre, à condition de n’en utiliser qu’une petite partie et de ne pas tomber dans le piège de la dépense facile.

Garder vos comptes ouverts

Les créanciers sont toujours plus réticents à faire confiance à un jeune compte puisqu’ils n’ont pas le recul nécessaire pour juger de sa solvabilité. Votre historique de paiement est votre meilleur allié pour prouver aux prêteurs que vous avez de l’expérience en gestion de crédits, et que si vous avez fait des erreurs par le passé, vous travaillez à bonifier votre dossier de crédit.

Limiter vos demandes de crédit

S’il est bon de diversifier vos types d’emprunts, essayez de ne pas requérir de crédit auprès de plus d’un prêteur par catégorie de dépenses (automobile, immobilier…).

En plus de vous compliquer la tâche pour tous les rembourser, multiplier les demandes de crédit affecte votre cote puisqu’aux yeux des créanciers, vous accumulez les prêts et êtes plus à risque de vous endetter. Ce qui est d’ailleurs vrai la plupart du temps !

Vérifier votre cote de crédit

Une fois par an ou avant d’autoriser une enquête de crédit, demandez à consulter votre dossier de crédit. En plus de vous tenir au courant de l’état de vos comptes, il peut être utile de vous assurer que votre dossier ne contient aucune erreur ou fraude. Si vous en faites la demande en complétant un formulaire de demande auprès de TransUnion ou d’Equifax, vous recevrez gratuitement votre dossier par la poste.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires