Coronavirus : La barre des 50 millions de cas positifs dépassée alors que l’Europe se reconfine

En collaboration avec Casinochan
Coronavirus : La barre des 50 millions de cas positifs dépassée alors que l’Europe se reconfine

Le Portugal est le dernier pays Européen à faire face à des restrictions sanitaires du fait de la seconde vague de la pandémie du coronavirus. En effet, l’Europe enchaîne les confinements, couvres-feu, et autres mesures restrictives. Pour beaucoup, c’est l’occasion de tester des machines à sous entièrement gratuites sur le net, ou bien de se retrouver autour d’apéros virtuels. Mais pour d’autres, la réalité est bien plus sévère.

“Le Portugal traverse une période très difficile et particulièrement inquiétante. Nous devons tout faire pour enrayer la pandémie”, a déclaré le Premier Ministre António Costa après l’annonce de l’état d’urgence par le président Marcelo Rebelo de Sousa.

A partir de lundi, un couvre-feu sera instauré entre 23h et 5h, et à partir de 13h les week-ends, ce pour 121 municipalités, dans le but de freiner l’expansion du coronavirus.

Le Portugal enregistre plus de 170.000 cas confirmés depuis le début de la pandémie, ainsi qu’un taux d’incidence en augmentation, comme de nombreux autres pays européens.

Nombre de ces derniers ont dû faire face à plus de restrictions, tout en essayant de limiter les impacts économiques lié à un confinement total.

 

Royaume-Uni : service réduit pour le “Remembrance Day”

Le Royaume-Uni s’est confiné pour la deuxième fois le 5 novembre, tout en enregistrant environ 20.000 nouveaux cas de COVID-19 par jour. Le pays a en effet enregistré plus de 400 décès dû au COVID-19 sur le week-end, faisant grimper ce chiffre à 49.044. Le service alloué au “Remembrance Day” (Jour du Souvenir) a donc été réduit en conséquence.

 

France : les unités de soins intensifs atteignent leur capacité maximum.

La France est l’un des pays les plus touchés de toute l’Europe, avec 125.414 nouveaux cas enregistrés dans les dernières 24 heures, selon le Johns Hopkins Coronavirus Resource Center.

La semaine dernière, Rémi Salomon, le président de la commission médicale de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), a supplié la population de respecter le confinement. L’AP-HP est le système hospitalier public de le plus important d’Europe.

Salomon a annoncé qu’ils seraient bientôt dans l’obligation de sélectionner les patients, alors que les unités de soins intensifs se remplissent à vue d’oeil dans tout le pays.

Les autorités françaises ont déclaré qu’il était trop tôt pour déterminer de l’utilité du confinement.

 

L’Union Européenne interrompt ses prévisions économiques

De ce fait, l’Union Européenne a récemment interrompu ses prévisions économiques, en annonçant qu’il faudra attendre au moins 2023 pour que l’économie retrouve son niveau d’avant la pandémie.

“Les prévisions annoncent une augmentation du taux de chômage dans toute la zone Euro de 7.5% en 2019 à 8.3% en 2020, puis 9.4% en 2021, avant de doucement descendre à 8.9 en 2022”, a annoncé la Commission.

“Cette prévision intervient alors qu’une deuxième vague de pandémie libère encore plus d’incertitudes et anéantissent nos espoirs d’un rebond rapide”, a déclaré le commissaire Valdis Dombrovskis.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires