Comment fonctionne un système hydraulique industriel?

Comment fonctionne un système hydraulique industriel?
a hydraulic piston as part of big excavator

Dans le domaine industriel, de nombreuses options existent pour actionner diverses machines et permettre la réalisation de n’importe quel travail. On retrouve les systèmes hydrauliques dans de nombreux domaines, mais particulièrement dans le fonctionnement des équipements lourds. Ce système semblable au système pneumatique permet d’effectuer de nombreux mouvements et d’actionner des éléments nécessitant une force considérable. Plus souvent utilités pour effectuer des mouvements amples que des mouvements précis, on retrouve des systèmes hydrauliques d’équipement, de direction, de freinage et de transmission.

Malgré que les systèmes hydrauliques soient très répandus dans le milieu industriel, leur fonctionnement demeure souvent un mystère pour une bonne partie de la population québécoise. Ce texte ne se veut pas une référence sur le fonctionnement des systèmes hydrauliques, mais a pour objectif de donner une idée générale du mécanisme de cette technologie.

Les composantes d’un système hydraulique

Plusieurs éléments composent les différents systèmes hydrauliques que l’on retrouve présentement sur le marché. Pour faciliter la compréhension et éviter d’entrer dans les détails, nous allons diviser le système en quatre parties : le groupe générateur, la partie distribution, le contrôle et les actionneurs.

Le groupe générateur permet la circulation du fluide dans le système hydraulique. Il se compose généralement d’une pompe, d’un moteur d’entraînement et d’un réservoir. Le liquide est mis sous pression par la pompe pour ensuite créer un débit. Lorsque l’opération est terminée, le fluide se dirige vers le réservoir. Le groupe générateur comporte également une valve de sécurité pour limiter la pression dans le circuit et ainsi éviter les accidents.

La partie distribution a pour objectif de contrôler la direction du fluide dans le système hydraulique. Les distributeurs s’actionnent pour permettre ou non le passage du liquide dans le circuit.

Le contrôle, comme son nom l’indique, assure la gestion de la pression et du débit du système. Selon le travail à effectuer, on peut appliquer plus ou moins de pression.

Le rôle des actionneurs consiste à transformer l’énergie hydraulique transmise par le fluide en énergie mécanique. Cette partie permet ainsi aux équipements lourds de soulever, déplacer ou compresser.

Le fonctionnement des systèmes hydrauliques

La force des systèmes hydrauliques est basée sur une différence de pression entre deux zones. Cet écart permet alors d’actionner une section de l’équipement et créer un mouvement. En d’autres mots, c’est l’utilisation des fluides sous pression et des lois des liquides pour permettre un travail mécanique.

Les systèmes hydrauliques utilisent des fluides non compressibles, majoritairement des liquides comme de l’huile. Ces fluides se distinguent des fluides compressibles utilisés dans les systèmes pneumatiques. Ces liquides sont propulsés dans le système grâce à la pompe et dirigés selon l’action désirée. Les systèmes hydrauliques permettent d’actionner des ensembles mécaniques et possèdent un meilleur rapport poids/puissance que les systèmes électriques. Par ailleurs, les fuites se repèrent beaucoup plus facilement dans les systèmes hydrauliques que dans les systèmes pneumatiques.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires