3 blessures causées par des mouvements à grande répétition

Publireportage
3 blessures causées par des mouvements à grande répétition

Parfois, nos activités quotidiennes nous emmènent à effectuer des mouvements à un haut volume de répétition. Sachez toutefois que ce n’est pas sans conséquences. Des blessures peuvent survenir.

Prenez connaissance des pathologies causées par des mouvements répétitifs au quotidien.

L’épicondylite du coude

L’épicondylite est l’une des principales blessures articulaires causées par des mouvements répétitifs. Il s’agit d’une pathologie tendineuse se manifestant à la face externe du coude. Connue également sous le nom de « tennis elbow », la douleur se situe au niveau des tendons insérés sur l’épicondyle.

Touchant les personnes âgées de 35 à 60 ans, ces individus exerçant une activité quotidienne répétitive n’en échappent pas non plus. Cette blessure peut concerner les sportifs, les travailleurs manuels, les télétravailleurs, etc. En résumé, toutes personnes qui mettent sous pression le coude. Une question se pose alors, comment guérir une épicondylite du coude ?

Premièrement, vous devez mettre au repos votre coude. Réduisez ou cessez définitivement l’activité qui a provoqué la maladie. Entre autres, il y a la physiothérapie et les traitements médicaux. Ce dernier consiste à prendre des antalgiques, dont le paracétamol, ou encore des anti-inflammatoires. Sans oublier des injections aux corticoïdes. Puis, il y a la chirurgie. Il faut recourir à celle-ci lorsque les options précédentes n’ont pas fonctionné.

La bursite

La bursite est une inflammation au niveau de la bourse. À l’instar de l’épicondylite, elle est également causée par des mouvements à grande répétition.

Semblable à un petit sac rempli de fluide, la bourse se situe sous la peau. Elle contient des petits coussinets entre les os et les tendons. On a affaire à une bursite lorsque ces coussinets en question se mettent à gonfler.

La bursite touche principalement les zones articulaires, dont les épaules, les coudes, les genoux ou encore la hanche.

Tout le monde peut souffrir de la bursite. Toutefois, les personnes exerçant une activité avec des mouvements à répétitions au niveau d’une articulation en particulier sont les plus exposées à cette pathologie. On cite les sportifs, les télétravailleurs et les travailleurs manuels.

Le doigt à gâchette

Comme son nom l’indique, le doigt à gâchette se manifeste au niveau des doigts. Qu’est-ce que c’est exactement ? Il s’agit d’une pathologie qui se caractérise par le blocage du tendon fléchisseur au niveau du doigt.

Nombreuses sont les causes du doigt à gâchette. On cite notamment l’inflammation de la gaine synoviale, les rhumatismes et surtout des mouvements répétitifs quotidiens.

Le doigt à gâchette se soigne par injection de corticoïdes dans le but de pulvériser les nodules. Aussi, un traitement chirurgical est envisageable en l’absence d’amélioration. Cela consiste à faire une incision de 1 à 2 centimètres pour atteindre le tendon fléchisseur. À noter que l’opération s’effectue sous anesthésie locale.

Pensez au repos

Bref, personne n’est à l’abri des conséquences des mouvements à grande répétition au quotidien. S’il n’est pas possible de cesser définitivement l’activité en cause, pensez à vous reposer de temps en temps pour soulager vos tendons.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires